Comment les nuages se forment et quels sont leurs types se forment ?

En regardant le ciel, on peut voir les nuages qui y sont toujours prĂ©sents. Les nuages peuvent ĂŞtre plus ou moins grands, plus ou moins hauts, ou sous diffĂ©rentes formes, et bien que certaines personnes n’aiment pas leur prĂ©sence (surtout en Ă©tĂ©), la vĂ©ritĂ© est qu’ils sont essentiels pour que la vie sur notre planète se soit dĂ©veloppĂ©e et continue de le faire, car ils sont une source d’eau pour notre terre, ainsi que pour les diffĂ©rents corps aquatiques tels que les rivières, les lacs, les mers ou les ocĂ©ans.

Qu’est-ce que les nuages et comment se forment-ils ?

Avant de rĂ©pondre Ă  ces questions, nous devons d’abord prendre en compte le cycle de l’eau, car c’est la base de la composition des nuages.

Ainsi, la surface de notre planète est composĂ©e de 70 % d’eau distribuĂ©e dans les mers, les rivières, les lacs et les Ă©tangs. Pour mieux vous informer, dans cet autre article nous expliquons en dĂ©tail la rĂ©partition de l’eau dans le monde.

Cette eau est chauffĂ©e par l’Ă©nergie du soleil, ce qui produit l’Ă©vaporation de grandes quantitĂ©s d’eau. Parallèlement Ă  ce processus, les plantes de notre planète absorbent Ă©galement l’humiditĂ© du sol et Ă©mettent de la vapeur d’eau dans l’atmosphère. On estime, par exemple, qu’un pommier Ă©met environ 6 800 litres d’eau sous forme de vapeur tous les six mois (cela varie en fonction des conditions).

L’air qui absorbe cette humiditĂ© est transformĂ© en air chaud et humide (l’air humide absorbe plus de chaleur) et monte vers les couches supĂ©rieures de l’atmosphère, se refroidissant pendant son ascension. Ă€ un moment donnĂ©, cette vapeur d’eau se condense, formant des gouttelettes microscopiques. Comme ceci, les nuages sont constituĂ©s de gouttelettes d’eau.

Bien que le processus puisse varier dans certains cas, par exemple, lorsqu’une masse d’air chaud et humide s’Ă©lève le long d’un versant de montagne, elle se refroidit et se condense pour former les nuages. C’est la principale raison pour laquelle les nuages sont frĂ©quents en haute montagne.

En bref, les nuages sont des hydromĂ©tĂ©ores (constituĂ©es de gouttelettes d’eau) et ont une fonction très importante pour la vie sur la planète, car au bout du compte, c’est la mĂŞme chose que de parler de l’importance de l’eau.

Comment se forment les nuages et leurs types - Qu'est-ce que c'est et comment se forment-ils

Les principaux types de nuages

Les nuages se distinguent les uns des autres par leur forme, leur ampleur et leur couleur. Cela définit principalement 3 types de nuages:

  • Clusters : sont des nuages qui ont une apparence gonflĂ©e (cumulus signifie amas) et dont l’origine est due Ă  des courants d’air ascendants. Le plus souvent, leur formation a lieu pendant la journĂ©e et la nuit, ils se dissolvent. MalgrĂ© leur aspect gonflĂ©, ils sont un indicateur du beau temps.
  • Strates : sont des nuages qui ont un aspect allongĂ©, horizontal et grisâtre
  • Cirros : sont des nuages lĂ©gers et subtils de couleur blanchâtre. Ce sont des nuages formĂ©s par des cristaux de glace et situĂ©s Ă  de très hauts niveaux dans l’atmosphère, au-dessus de 7 500 mètres.

Cependant, de nombreux nuages observés dans le ciel ont des caractéristiques intermédiaires à ces types : cirrhocumulus, cirrostratus et stratocumulus.

En outre, le terme nimbus s’applique aux nuages qui transportent la pluie. Bien que les cumulus soient gĂ©nĂ©ralement des signes de beau temps, on les appelle cumulonimbus lorsqu’ils sont chargĂ©s de pluie. Quand ce sont les strates qui sont chargĂ©es de pluie, on parle de nimbo-strata.

Types de nuages en fonction du vent : nuages élevés, moyens et bas

Ces grandes accumulations de gouttelettes d’eau sont sous l’influence des vents. Les mouvements de l’air sont importants dans la formation des nuages, qui influencent leur forme. Par exemple, s’il y a des vents avec de grands courants ascendants, les nuages qui se forment auront un dĂ©veloppement plus vertical, alors que s’il n’y a pas de vents Ă  ce moment-lĂ , les nuages se formeront en couches ou en strates. Selon les vents, il existe les nuages Ă©levĂ©s, moyens ou bas:

Nuages élevés

Ce sont des nuages qui prennent naissance Ă  des altitudes comprises entre 7 km et 13 km dans l’atmosphère. Ces nuages ne forment pas de prĂ©cipitations, mais peuvent indiquer un changement de temps. Parmi les nuages Ă©levĂ©s, on trouve des cirrus, cirrocumulus ou cirrostratus.

Nuages moyens

Ce sont des nuages qui se forment Ă  des hauteurs comprises entre 3 km et 6 km et qui ne provoquent pas de prĂ©cipitations, c’est-Ă -dire qu’ils recouvrent le ciel totalement ou partiellement. De plus, les nuages moyens sont d’apparence uniforme.

Nuages bas

Ce sont des nuages qui se forment en dessous de 3 km et qui sont Ă  l’origine des prĂ©cipitations s’ils se trouvent Ă  très basse altitude. Il s’agit de nuages se dĂ©veloppant verticalement, parmi lesquels on trouve des strates, des cumulus et des cumulonimbus. Ce type de nuage a un aspect cotonneux.

Comment les nuages se forment et leurs types - Types de nuages en fonction du vent : nuages élevés, moyens et bas