Impact environnemental de la hausse des températures

L’impact environnemental de l’augmentation de la tempĂ©rature par l’avancĂ©e du changement climatique est sans aucun doute l’un des grands mystères que la science tente de percer. Bien que les consĂ©quences gĂ©nĂ©rales soient connues, le dĂ©fi consiste Ă  savoir quand elles se produiront et comment elles affecteront l’une ou l’autre rĂ©gion en particulier.

De mĂŞme, l’objectif est de pouvoir prĂ©dire comment le chaos provoquĂ© par le changement climatique provoquera des rĂ©actions Ă  diffĂ©rents niveaux, dont un grand nombre en chaĂ®ne, associĂ©es directement ou indirectement. En bref, de nombreuses questions restent Ă  rĂ©soudre, mais il est Ă©galement possible de dĂ©terminer, en gros, ce que l’impact environnemental qui est attendu. C’est sur ces conclusions gĂ©nĂ©rales que nous allons nous concentrer.

Une augmentation de 4 degrĂ©s d’ici 2100

Si les gaz Ă  effet de serre se poursuivent au rythme actuel, le scĂ©nario est très pessimiste. Cependant, il est Ă©galement vrai que les scientifiques travaillent avec certains modèles, sur la base desquels ils tirent certaines conclusions. Par consĂ©quent, on ne peut pas dire que certaines tempĂ©ratures seront atteintes d’ici la fin du siècle comme une prĂ©vision immuable.

La raison est simple : si les conditions du modèle ou du schéma utilisé pour mener la recherche varient considérablement pour une raison quelconque (comme la réduction des émissions de gaz à effet de serre due à un changement de modèle énergétique ou, par exemple, la découverte de nouvelles technologies, etc.) sa fiabilité serait logiquement moindre.

Une fois cette question rĂ©solue, voyons quel sera l’impact sur l’environnement lorsque les tempĂ©ratures augmenteront, selon la science. Pour ce faire, citons le pronostic du GIEC, le groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique, d’oĂą son acronyme.

Le GIEC estime que la tempĂ©rature de la Terre pourrait augmenter de 4 degrĂ©s Celsius en moyenne d’ici 2100. Au mieux, elle sera d’environ 2 degrĂ©s, par rapport Ă  la tempĂ©rature de l’ère prĂ©industrielle.

Autres Ă©tudes Ă©galement rigoureuses s’attendent Ă  des tempĂ©ratures plus Ă©levĂ©es dans certaines rĂ©gions de la planète, qui pourraient augmenter de 6 degrĂ©s Celsius ou mĂŞme ajouter 8 degrĂ©s au mercure. C’est ce qu’a rĂ©cemment conclu, par exemple, la nouvelle Ă©tude prĂ©sentĂ©e par la Banque asiatique de dĂ©veloppement (BAD), qui a analysĂ© les consĂ©quences du changement climatique en Asie et dans le Pacifique.

Impact environnemental de la hausse des températures - Une augmentation de 4 degrés d'ici 2100

Que se passerait-il si la température augmentait de 2 degrés ?

Toutefois, il n’est pas nĂ©cessaire de peindre une telle dramatique de sorte que la planète (y compris les Ă©cosystèmes naturels et humains) sera fortement touchĂ©e. Si la tempĂ©rature moyenne de la planète devait augmenter de 2 degrĂ©s, ce que l’on tente d’Ă©viter en coordonnant les efforts mondiaux, les consĂ©quences seraient irrĂ©versibles.

Toutefois, si nous continuons au rythme actuel des Ă©missions, nous dĂ©passerons cette limite d’ici 2050, selon le GIEC. En d’autres termes, nous sommes Ă  la limite de cette ligne rouge, et ce point de non-retour signifiera une augmentation des problèmes environnementaux dĂ©jĂ  subis, augmentant leur intensitĂ© et leur frĂ©quence (Ă©vĂ©nements extrĂŞmes), ainsi que l’apparition de nouveaux.

Certains d’entre eux sont prĂ©visibles. L’apparition dans telle ou telle rĂ©gion de manière permanente ou temporaire va faire un acte de prĂ©sence de manière alĂ©atoire ou, si vous voulez, suivant une logique qui Ă©chappe Ă  la science. La simulation de la roulette russe, dans ce cas, pourrait servir Ă  comprendre de quoi il s’agit.

Impact environnemental de la hausse des températures - Que se passerait-il si la température augmentait de 2 degrés ?

Événements extrêmes et autres conséquences du changement climatique

Les consĂ©quences de ce phĂ©nomène environnemental causĂ© par le rĂ©chauffement climatique couvrent un large Ă©ventail de questions. Entre autres : rĂ©duction des ressources de base, entraĂ®nant des crises de l’eau, de l’alimentation ou autres, ainsi que des sĂ©cheresses, des vagues de chaleur, des incendies plus nombreux, des inondations plus importantes, une Ă©lĂ©vation du niveau de la mer, des altĂ©rations des Ă©cosystèmes et une rĂ©duction du potentiel de diffĂ©rents puits de carbone naturels, tels que la vĂ©gĂ©tation ou les ocĂ©ans.

L’ampleur de son impact variera dans les diffĂ©rentes rĂ©gions du monde, car le changement climatique se caractĂ©rise par des tendances gĂ©nĂ©rales qui varient localement de manière beaucoup plus imprĂ©visible lorsque l’on veut faire des prĂ©visions Ă  une certaine date.

Ă€ long terme, cependant, la science a prĂ©dit la disparition de nombreuses Ă®les et villes cĂ´tières, soit parce qu’elles sont sous l’eau, soit parce qu’elles subissent des Ă©vĂ©nements extrĂŞmes qui les rendent inhabitables, par exemple, le manque d’eau ou une mĂ©tĂ©o extrĂŞme.

Sur le plan environnemental, ces changements entraĂ®neront de grandes transformations au niveau gĂ©ographique en termes de faune et de flore (un Arctique vert et une Europe de plus en plus chaude, touchĂ©e par le phĂ©nomène de dĂ©sertification, par exemple), tant par les migrations que par les extinctions et les bĂ©nĂ©fices pour certaines espèces. Actuellement, l’augmentation des tempĂ©ratures rĂ©duit dĂ©jĂ  la taille de divers animaux.

Les ĂŞtres humains souffriront Ă©galement davantage de la pĂ©nurie de nourriture et d’eau causĂ©e par les Ă©vĂ©nements extrĂŞmes, ainsi que des migrations climatiques. On s’attend Ă  une augmentation massive des rĂ©fugiĂ©s climatiques au Mexique et en AmĂ©rique centrale, en Afrique de l’Est et en Asie de l’Est, bien qu’il s’agisse d’un phĂ©nomène gĂ©nĂ©ralisĂ© qui ne peut ĂŞtre confinĂ© Ă  ces rĂ©gions. Les mouvements humains qui, Ă  leur tour, auront Ă©galement des impacts environnementaux.

Ă€ cela, il faut ajouter d’autres facteurs qui influencent Ă©galement ces consĂ©quences, comme l’augmentation de la pollution ou la progression de la sixième grande extinction de masse, dont l’impact environnemental est Ă©norme. En d’autres termes, il s’agira d’absorber le CO2 de l’atmosphère.

La solution, comme c’est souvent le cas dans d’autres domaines de l’Ă©cologie, exige une rĂ©action dĂ©terminĂ©e que nous pourrions bien dĂ©finir comme rĂ©volutionnaire. Il n’y a pas de solutions toutes faites. Seule une rĂ©action unique, qui aurait pour piliers le changement de modèle d’Ă©nergie et la consommation, pourrait faire la diffĂ©rence.

Impact environnemental de la hausse des températures - Événements extrêmes et autres conséquences du changement climatique

Conclusions

C’est l’objectif du pacte climatique conclu lors de la confĂ©rence des Nations unies sur le changement climatique bien qu’il prĂ©sente encore de nombreuses faiblesses. Il s’agit notamment de l’annonce de son abandon par les États-Unis, ainsi que de sa nature non contraignante et de la fixation d’objectifs plus spĂ©cifiques et plus contraignants.

Votre objectif de maintenir le chauffage global en dessous de 2 degrĂ©s Celsius, ce n’est donc pas une coĂŻncidence. IdĂ©alement, l’objectif est que l’augmentation ne dĂ©passe pas 1,5 degrĂ© centigrade. Parce que, en bref, Ă©viter l’impact environnemental de la hausse des tempĂ©ratures signifie prĂ©server l’Ă©quilibre de la planète et, par consĂ©quent, du monde tel que nous le connaissons.

Impact environnemental de la hausse des températures - Conclusions