La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète

La contamination est l’un des grands problèmes du monde actuel et, malheureusement, il y a des endroits dans le monde où le taux de pollution dépasse toutes les limites. Les images et les données sont si dévastatrices que nous avons du mal à croire que des sites présentant de tels niveaux de produits chimiques et de déchets existent encore.

Depuis des années, le Blacksmith Institute, une ONG américaine qui se bat pour faire du monde un endroit moins pollué, publie les dix sites les plus pollués au monde. Une triste réalité qu’il faut cependant signaler. Normalement, ces endroits si sales et pollués qu’ils affectent la planète entière sont ainsi à cause de l’impact des polluants d’origine industrielle, principalement des usines. Par continent, l’Asie du Sud-Est et l’Afrique noire sont les moins propres, et par pays, la Russie et l’Indonésie prennent la tête.

Index

  1. La ville d’Agbogbloshie au Ghana
  2. Dzerjinsk, en Russie
  3. Le delta du fleuve Niger, Nigeria
  4. Le fleuve Citarum en Indonésie
  5. Tchernobyl, Ukraine
  6. Norilsk, Russie
  7. Le fleuve Matanza, Argentine
  8. Kalimantan, Indonésie
  9. Hazaribgh, Bangladesh
  10. Kabwe, en Zambie
  11. Ulaanbaatar, capitale de la Mongolie
  12. Fukushima, au Japon

La ville d’Agbogbloshie au Ghana

Sans aucun doute, l’une des plus triste de la planète. On l’appelle souvent « la poubelle de l’Occident » et c’est là que les déchets (en particulier les déchets électroniques) des pays développés aboutissent généralement. Cette petite ville n’est qu’une région située en dehors d’Accra, la capitale du Ghana, et une zone utilisée comme dépotoir. On y trouve des montagnes de saleté et de déchets, comme toutes sortes d’appareils et d’équipements électroniques, dont la quantité est estimée à 192 000 tonnes par an. La population qui y vit essaie de gagner un peu d’argent en examinant les appareils qui peuvent être réparés ou récupérés. Les 40 000 personnes qui vivent dans cette région, marquée par des montagnes d’ordures, souffrent quotidiennement des émissions de particules de cuivre dans l’air et le sol qui sont générées par ces déchets.

La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète - La ville d'Agbogbloshie, Ghana

Dzerjinsk, en Russie

Pendant de nombreuses années, Dzerkhinsk a été le capital de l’industrie chimique soviétique. Il a également été utilisé par l’armée pour produire et expérimenter toutes sortes d’armes chimiques. En cinquante ans, plus de 300 000 tonnes de déchets chimiques ont été déversées dans les champs et les forêts. Dans cette région, où vivent encore aujourd’hui 245 000 personnes, des usines très polluantes sont encore en activité. Les niveaux de dioxyde de carbone sont des millions de fois plus élevés que les taux normaux que nous avons en Europe. En raison de la pollution dans cette région, l’espoir de la vie a été réduite à 47 ans pour les hommes et 42 ans pour les femmes.

Le delta du fleuve Niger, Nigeria

Il est certain que lorsque nous, étudiants, avons essayé de situer le fleuve Niger sur la carte, nous n’imaginions pas la tragédie écologique qu’il contenait dans son delta. Cette partie du fleuve de pas moins de 70.000 kilomètres carrés, dans laquelle vivent des millions de personnes, est un lieu d’exploitation pétrolière. Il y a tellement d’activités dans ce domaine qu’il est exploité sans contrôle pour obtenir jusqu’à 2 millions de barils journaux. Cette pratique a pour effet d’entraîner les déchets et la saleté des tuyaux dans les eaux du fleuve Niger et les personnes qui boivent cette eau contractent de graves maladies. En outre, la sécurité alimentaire de cette région est 60% moins sûre que la nôtre.

La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète - Le delta du fleuve Niger, Nigeria

Le fleuve Citarum en Indonésie

C’est tellement sale que, quand on voit les images, il est difficile de penser que sous toutes ces ordures, il y a vraiment une rivière. Certaines parties sont entièrement couvertes par les déchets de nombreux tuyaux qui déversent les déchets directement dans l’eau. De plus, les habitants qui vivent près de la rivière ont l’habitude d’y jeter tous leurs déchets. Heureusement, il existe déjà un programme pour décontaminer cette zone.

La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète - La rivière Citarum en Indonésie

Tchernobyl, Ukraine

Je suis sûr que nous connaissons tous ce nom et qu’il ne nous apporte aucune pensée heureuse. C’est le nom donné à la catastrophe nucléaire d’avril 1986, l’une des plus importantes de l’histoire, qui a dû évacuer les 115 000 personnes dans un rayon de 15 kilomètres. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’exclut pas que Tchernobyl soit à l’origine de 4 000 types de cancer et d’autres maladies comme la thyroïde. Le rayonnement dans cette zone menaçante. C’est pourquoi ce lieu situé en Ukraine que nous ne souhaitons pas visiter est souvent classé numéro 1 dans les lieux plus contaminés.

La partie noire du monde : les endroits les plus contaminés de la planète - Tchernobyl, Ukraine

Norilsk, Russie

Cette ville russe située au nord du cercle polaire a abrité l’un des plus grands centres miniers du monde, spécialisé dans l’exploitation du nickel. Plus de 500 tonnes d’oxydes de cuivre et de nickel et jusqu’à 2 millions de tonnes de dioxyde de soufre sont expulsés chaque année dans l’atmosphère à Norilsk. L’espérance de vie des personnes travaillant dans cette mine est inférieure de dix ans à celle du reste du pays, soit une cinquantaine d’années.

La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète - Norilsk, Russie

Le fleuve Matanza, Argentine

Dans la province de Buenos Aires, ce fleuve qui traverse 14 municipalités sur une soixantaine de kilomètres est entouré par des usines. Que faites-vous de tous ces déchets ? Il est jeté dans la rivière. Cela signifie que non seulement la rivière Matanza est contaminée, mais que la pollution peut atteindre l’océan. En outre, la plupart des 20 000 habitants de cette région vivent dans des conditions infrahumaines en raison de la pollution et le comportement des fabricants.

La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète - Le fleuve Matanza, Argentine

Kalimantan, Indonésie

Kalimantan est une région du sud de l’Indonésie connue pour son exploitation artisanale et illégale titanesque. Ils utilisent des techniques très polluantes, qui libèrent d’énormes quantités de mercure dans l’atmosphère, comme en témoigne le fait que les taux de mercure sont deux fois plus élevés que dans le reste du pays. Après la découverte des mines d’or, les dommages causés à la planète ont été tels qu’ils ont été l’une des catastrophes de plus grande ampleur qui continue à durer après tant d’années. En 2013, la première convention visant à lutter contre ces émissions de mercure a été signée.

La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète - Kalimantan, Indonésie

Hazaribgh, Bangladesh

Hazarigbah, une région de Dhaka, le centre économique du Bangladesh, produit quotidiennement 22 000 mètres cubes de produits toxiques qui se retrouvent dans la rivière qui traverse la ville, le Buriganga. Ces produits sont hautement cancérigènes et tout le monde y est exposé, en particulier les 185 000 personnes qui vivent dans la région.

La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète - Hazaribgh, Bangladesh

Kabwe, en Zambie

Cette région de Zambie a toujours été un lieu d’exploitation des terres, où l’on comptait des centaines de mines de zinc, entre autres matériaux. Il est vrai que ces mines ont été fermées en 1994, mais la contamination existe toujours et le risque de contracter de graves maladies est encore très élevé dans cette région du monde.

La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète - Kabwe, Zambie

Ulaanbaatar, capitale de la Mongolie

La pollution n’est pas seulement présente dans les petites régions, il y a aussi beaucoup de pollution dans les capitales pour lesquelles il n’y a pas de projets de solution pour le moment. L’une des capitales mondiales les plus polluées est Oulan-Bator, en Mongolie. En raison essentiellement de l’utilisation de poêles à charbon et, bien sûr, de toutes les thermiques dans la ville. La situation dans cette partie du monde est très alarmante.

La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète - Oulan-Bator, capitale de la Mongolie

Fukushima, au Japon

Le 11 mars 2011 a été un jour noir pour l’écologie. À cette date, un accident s’est produit à la centrale électrique de Fukushima Daiichi au Japon, une catastrophe nucléaire avec des conséquences désastreuses pour la santé de la population. Toutefois, les experts affirment qu’il est encore trop tôt pour évaluer la gravité de la situation et pour mesurer l’impact réel de la radioactivité sur la population. Deux ans après la tragédie, les rapports de l’OMS ont estimé que le risque de cancer chez les jeunes de la région augmenterait de 70 %, car les jeunes sont les plus sensibles aux radiations. Cette région est susceptible de figurer en tête de la liste des endroits les plus pollués du monde pour de nombreuses années à venir.

La partie noire du monde : les endroits les plus pollués de la planète - Fukushima, Japon