Les villes de l’avenir seront plus vertes et plus durables

L’avenir nous apportera plus de pollution et une progression inĂ©luctable du changement climatique, et c’est prĂ©cisĂ©ment pour cette raison que les villes devront s’adapter aux nouveaux dĂ©fis du rĂ©chauffement climatique en inventant des formules pour y faire face tout en contribuant Ă  le maĂ®triser.

D’autre part, il est indĂ©niable qu’il y a une tendance Ă  une conception urbaine plus verte et plus durable en rĂ©ponse Ă  l’expansion constante des villes, qui tendent Ă  former de grandes mĂ©galopoles surpeuplĂ©es et, en somme, terriblement dĂ©shumanisĂ©es.

Plus vert

En effet, si le design Ă©cologique n’est pas la norme dans les villes, il est vrai que des propositions intĂ©ressantes de projets de mobilier urbain et d’amĂ©nagement paysager Ă©mergent, misant sur un environnement plus vert et plus vivable.

Les propositions de mobilier urbain les plus innovantes sont un avant-goĂ»t des Ă©co-citĂ©s du futur. Parmi de nombreuses autres possibilitĂ©s, elle se distingue comme la ressource la plus utilisĂ©e : la production d’Ă©lectricitĂ© photovoltaĂŻque pour recharger les appareils mobiles, l’Ă©clairage public ou tout autre service public.

Il s’agit gĂ©nĂ©ralement de designs d’avant-garde, qui comprennent des panneaux solaires encastrĂ©s dans des structures en forme d’arbre ou formant directement des panneaux qui peuvent devenir transparents, comme dans le cas de Solbooth, un projet de Hakan GĂĽrsu, qui vise Ă  fournir un service citoyen pratique de communication et d’information touristique. En mĂŞme temps, sa cabine tĂ©lĂ©phonique Ă©cologique cherche Ă  s’intĂ©grer dans le paysage et Ă  ĂŞtre alimentĂ©e par des Ă©nergies renouvelables. L’idĂ©e a Ă©tĂ© rĂ©compensĂ©e lors du prestigieux Design Award 2012 par le prix d’argent dans la catĂ©gorie Design de mobilier urbain.

L’augmentation des espaces verts urbains est un autre Ă©lĂ©ment fondamental que la science recommande pour le bien-ĂŞtre des citoyens. Non seulement elle permet de rĂ©duire le niveau de pollution atmosphĂ©rique, mais elle a aussi un effet psychologique merveilleux qui, de plus, est nĂ©cessaire Ă  l’Ă©quilibre mental des gens.

De nombreuses Ă©tudes encouragent les autoritĂ©s publiques Ă  concevoir et Ă  rĂ©amĂ©nager les villes dans ce sens, soit en augmentant le nombre de jardins locaux, soit en transformant les toits en espaces verts, oĂą il est possible de cultiver des algues, d’avoir un jardin ou un verger urbain. Ce faisant, nous contribuerions Ă  lutter contre les effets du changement climatique.

Le contact avec la nature est ainsi considĂ©rĂ© comme essentiel pour que les villes soient habitables, une autre façon d’amĂ©liorer la qualitĂ© de la vie en utilisant des paysages verts accessibles comme point de rencontre pour une sociĂ©tĂ© saine, plus humaine et conviviale.

Les villes de l'avenir seront plus vertes et plus durables - Greener

Plus durable

Cette mĂŞme impulsion Ă©cologique est le dĂ©veloppement durable de la ville. Par exemple, un Ă©clairage alimentĂ© par des sources d’Ă©nergie renouvelables, une piste cyclable plus dĂ©veloppĂ©e, la prolifĂ©ration de fermes urbaines verticales ou un rĂ©seau Ă©lectro-linĂ©aire permettront sans aucun doute de rĂ©duire l’empreinte carbone.

Ainsi, une ville plus verte sera une ville plus durable, bien que ces concepts soient plutĂ´t complĂ©mentaires. Alors que le vert contribue Ă  rendre la vie plus naturelle, ce qui favorise le sentiment d’appartenance des gens Ă  leur environnement, le durable fait rĂ©fĂ©rence Ă  l’utilisation intelligente des ressources naturelles, afin de contribuer Ă  la santĂ© de la planète. En mĂŞme temps, et c’est essentiel, cette durabilitĂ© doit ĂŞtre rentable Ă  moyen ou Ă  long terme, de sorte que les administrations publiques dĂ©cident de la placer au centre de leurs politiques.

Mais est-il possible d’avoir une ville Ă  zĂ©ro Ă©mission, autosuffisante, avec une valeur Ă©cologique qui aide Ă  une vie confortable et respectueuse de la nature ? En thĂ©orie, c’est possible, surtout si l’on tient compte des nouvelles technologies qui pourraient aider Ă  traduire le respect de l’environnement en avantages pour une vie urbaine plus verte.

Les villes de l'avenir seront plus vertes et plus durables - Plus durable

Les villes futuristes

De nombreux designers ont essayĂ© d’imaginer Ă  quoi ressembleraient les villes vertes futuristes. Ils l’ont fait par le biais de projets sur papier, c’est-Ă -dire en proposant des idĂ©es conceptuelles simples qui sont merveilleuses bien qu’elles se situent encore quelque part entre l’artistique et l’utopique.

Cependant, ils ont aussi leur valeur et pourraient mĂŞme servir d’inspiration lors de la construction de nouvelles villes. Certains travaux portent sur la conception de propriĂ©tĂ©s Ă©cologiques inhabituelles qui deviendra bientĂ´t rĂ©alitĂ©, comme les spectaculaires bâtiments en forme d’arbre.

Le projet laurĂ©at du concours « Taiwan Tower Conceptual » – une tour en forme d’arbre de près de mille mètres – et un immeuble d’appartements baptisĂ© « L’arbre blanc », qui deviendra rĂ©alitĂ© en 2015 Ă  Monspellier (France), se veulent durables comme toute autre habitation Ă©cologique par le choix des matĂ©riaux et le fonctionnement, tout en adoptant des formes qui imitent les Ă©lĂ©ments naturels, en l’occurrence les feuilles et les arbres, respectivement.

D’autres sont en phase expĂ©rimentale, mais pourraient complètement rĂ©volutionner l’industrie de la construction, comme le projet KamerMaker, qui est capable de fabriquer des maisons imprimĂ©es avec des matĂ©riaux organiques en 3D, et qui verra bientĂ´t sa première maison entièrement construite Ă  partir de bioplastiques fabriquĂ©s Ă  partir de colza.

Dans une tentative de rĂŞver, Staszek Marek a proposĂ© une ville Ă©tonnante sans route pour le concours d’architecture et de paysage numĂ©rique 2008 de NVIDIA.

La Reggata Jakarta est un concept entre l’imaginaire et la rĂ©alitĂ©, puisque la construction de ses onze bâtiments mastodontes dans la capitale indonĂ©sienne a dĂ©jĂ  commencĂ©, conçus pour vivre de manière durable mais sans renoncer au luxe.

Bien que cette même approche soit critiquable, on ne peut nier que le design recrée magistralement le thème marin, bien que la référence porte sur les mâts des grands navires et pas tellement sur les écosystèmes des océans. Cependant, les bâtiments permettent un approvisionnement énergétique autonome et le recyclage des déchets est résolu par la technologie.

Les villes du futur seront plus vertes et plus durables - Villes futuristes