L’importance des arbres pour l’environnement

Les arbres sont une source de vie. Non seulement en termes d’√©cosyst√®mes naturels, mais aussi pour la survie des √™tres humains. Les utiliser pour se nourrir, se chauffer et construire une multitude d’objets est une exploitation qui, entre autres facteurs, d√©clenche la d√©forestation et, avec elle, la destruction de l’habitat.

L’importance des arbres pour les √™tres humains

En fait, la vie telle que nous la connaissons commence par les plantes. Bien plus t√īt, il y a environ quatre milliards d’ann√©es, les premi√®res mol√©cules, consid√©r√©es comme les formes de vie les plus primitives, se sont form√©es. Mais ce n’est que lorsque la photosynth√®se oxyg√©n√©e a eu lieu, il y a environ 3,5 milliards d’ann√©es, que l’atmosph√®re a commenc√© √† √™tre oxyg√©n√©e.

Les premi√®res plantes terrestres, qui sont apparues il y a environ 450 millions d’ann√©es, n’√©taient donc pas des pionni√®res dans le processus de photosynth√®se et de lib√©ration d’oxyg√®ne dans l’atmosph√®re. Cependant, il est vrai que le rayonnement solaire a √©t√© utilis√© pour former des sucres √† partir de l’eau et du dioxyde de carbone dans l’atmosph√®re, la cl√© de la photosynth√®se, et que les premi√®res cellules v√©g√©tales, les anc√™tres des algues et des plantes, se sont d√©velopp√©es √† partir de celles-ci.

Apr√®s une grande s√©cheresse, les plantes ont commenc√© √† se dresser et √† cr√©er du bois, d’abord sous forme d’herbes ou d’arbustes, puis d’arbres. Les humains, en revanche, proviennent des homino√Įdes, dont les fossiles ont plus de 6 millions d’ann√©es. Et, comme on le sait, notre histoire est sans aucun doute li√©e aux arbres depuis le d√©but.

En dehors des profits imm√©diats que nous tirons des arbres, leur existence est la cl√© de notre survie ainsi que pour d’innombrables autres √™tres vivants.

En nombre, les arbres sont n√©cessaires √† la survie de neuf sur dix des esp√®ces connues, et le pourcentage augmenterait probablement si nous allions au-del√† de l’habitat et nous concentrions sur la production d’oxyg√®ne.

Les arbres, c’est vrai, nous aident √† respirer. Les algues et autres plantes marines produisent √† elles seules environ 70 % de la pollution, mais les arbres sont essentiels pour rendre l’atmosph√®re respirable par les humains. Sinon, ce serait un air rar√©fi√©.

Un seul arbre peut produire assez d’oxyg√®ne pour 18 personnes, bien que cela varie beaucoup selon l’esp√®ce et la taille. Avec le reste des plantes, elles sont responsables d’un cinqui√®me de l’oxyg√®ne de la plan√®te.

S’ils sont connus comme les poumons de la plan√®te, c’est aussi gr√Ęce √† leur r√īle important dans le cycle du carbone. Agissant comme des puits de carbone g√©ants, tout comme l’oc√©an, ils ralentissent le r√©chauffement climatique.

L'importance des arbres pour l'environnement - L'importance des arbres pour l'homme

L’importance des arbres pour la nature

Le r√īle des for√™ts dans le cycle du carbone est donc un aspect essentiel de la compr√©hension de leur importance pour l’environnement.

La m√™me photosynth√®se c’est ce qui leur permet d’absorber le CO2 pr√©sent dans l’atmosph√®re, en lib√©rant de l’oxyg√®ne en retour. En d’autres termes, le reboisement est un moyen efficace de lutter contre le changement climatique. Ce n’est pas pour rien que le dioxyde de carbone ou le CO2 est l’un des gaz √† effet de serre qui contribuent le plus √† son avancement.

La d√©forestation est passive, mais elle augmente les gaz √† effet de serre. Non seulement parce que beaucoup d’entre eux se d√©composent et lib√®rent une grande partie du CO2 qu’ils ont absorb√©, mais aussi parce que leur transformation industrielle met en route une cha√ģne de production qui multiplie √©galement la pollution.

On estime qu’un cinqui√®me des √©missions de gaz √† effet de serre sont le r√©sultat de la d√©forestation en Amazonie, dans certaines parties de l’Asie et dans d’autres r√©gions.

L'importance des arbres pour l'environnement - L'importance des arbres pour la nature

L’importance des arbres dans l’√©cosyst√®me

Outre la d√©forestation caus√©e par l’industrie, les arbres sont constamment menac√©s par l’agriculture et la perte des ressources en eau.

Leur disparition entra√ģne la r√©duction de l’habitat, ce qui est un coup dur pour la biodiversit√©, mettant de nombreuses esp√®ces dans les cordes.

La perte constante d’habitats due √† la d√©forestation a conduit les scientifiques √† consid√©rer la plan√®te comme un environnement hostile en voie de sixi√®me extinction massive. Selon le magazine Science, publi√© en 2014, nous sommes au bord de cette d√©b√Ęcle environnementale, qui menace √† son tour de constituer un tournant pour l’esp√®ce humaine.

Selon les √©cologistes de l’universit√© de Duke aux √Čtats-Unis, l’activit√© humaine fait dispara√ģtre des esp√®ces dix fois plus vite que nous le pensions. Ou, si vous pr√©f√©rez, mille fois plus qu’√† l’origine des √™tres humains, quand ils n’√©taient pas exactement tranquilles non plus.

Quelques mois auparavant, la NASA avait soutenu des √©tudes ant√©rieures concluant √† une destruction plan√©taire dans un avenir proche, et de temps √† autre de nouvelles recherches viennent √©tayer ce m√™me argument. En juin 2015, par exemple, l’effondrement de la civilisation humaine a √©t√© annonc√© pour 2100, selon une √©tude publi√©e dans Science Advances.

En bref, il existe de nombreuses √©tudes qui parlent d’une extinction massive qui menace l’existence humaine, et toutes s’accordent √† dire que, parall√®lement au changement climatique, la perte d’habitat est l’une de ses principales causes.

Les deux problèmes liés à la constante la perte de la masse forestière. Pour vous donner une idée de la vie qui se déroule dans les écosystèmes arborés, dans un seul hectare de forêt tropicale, on peut trouver environ 500 espèces de plantes et, par exemple, on a constaté que dans un seul arbre vivaient 43 espèces de fourmis.

Quant aux plantes et aux animaux terrestres, 90 % d’entre eux trouvent un abri dans ou autour des arbres. Et les oiseaux n’ont pas besoin de faire de commentaires √† ce sujet.

En outre, la d√©forestation et l’extinction vont de pair, et la plupart des esp√®ces de plus en plus menac√©es d’extinction se trouvent dans des zones qui ont √©galement √©t√© durement touch√©es. Encore une fois, le m√™me sc√©nario : r√©duction de l’habitat impliquant des arbres d√©capit√©s et des esp√®ces animales mourantes.

Sans eux, la biodiversit√© mondiale s’effondrerait car, outre ce qui pr√©c√®de, ils contribuent √† r√©guler le cycle de l’eau √† l’√©chelle mondiale, √† pr√©venir l’√©rosion et √† retenir l’humidit√© des sols.

L'importance des arbres pour l'environnement - L'importance des arbres dans l'écosystème

Le compte √† rebours…

La vitesse √† laquelle les arbres disparaissent est alarmante. Les rapports pr√©sent√©s chaque ann√©e par l’ONU sur la d√©forestation mondiale ne permettent pas d’√™tre optimiste. Au contraire, les pr√©visions des derni√®res √©tudes sont apocalyptiques.

Si nous continuons au rythme actuel de la d√©forestation, les cons√©quences seront d√©sastreuses. Selon une √©tude r√©cemment publi√©e dans la revue Nature, dans environ 300 ans, il n’y aura plus un seul arbre sur la surface de la terre.