Pollution des plages : causes et conséquences

Parmi les principales causes de la pollution des plages, nous pouvons trouver :

Rejets de pollution sur les plages

Par exemple, on peut citer les rejets par temps de pluie des égouts pluviaux, qui comprennent les eaux de ruissellement, les débordements des égouts unitaires et les débordements des égouts sanitaires.

L’eau de pluie ou de fonte traverse la terre en recueillant des matĂ©riaux sur son passage, tels que des produits chimiques, des sĂ©diments et des polluants, comme l’essence, l’huile de moteur, l’antigel, les engrais, les pesticides, les mĂ©taux, ainsi que des bactĂ©ries, et se retrouve dans les Ă©gouts, les rivières, les ruisseaux et enfin sur les plages et l’ocĂ©an.

Les dĂ©bordements des Ă©gouts unitaires, qui sont ceux qui collectent les eaux de pluie et les eaux usĂ©es domestiques et industrielles et les transportent vers les stations d’Ă©puration, peuvent se produire en cas de fortes pluies, lorsque le volume des eaux usĂ©es collectĂ©es peut dĂ©passer la capacitĂ© du rĂ©seau d’Ă©gouts ou de la station d’Ă©puration et donc entraĂ®ner le rejet de ces eaux usĂ©es excĂ©dentaires directement dans les cours d’eau, rivières ou autres masses d’eau avoisinantes.

Ă€ leur tour, les dĂ©bordements d’eau sanitaire (un mĂ©lange d’eaux usĂ©es brutes, d’eaux industrielles et d’eaux de pluie) peuvent se produire par des rejets involontaires des rĂ©seaux d’Ă©gouts dans des situations de blocage ou de dĂ©faillance du système (par exemple, en raison d’une surcharge).

DĂ©chets et ordures sur les plages

Accumulation de dĂ©chets et d’ordures, notamment de dĂ©chets plastiques, microplastiques, bouteilles, canettes, mĂ©gots, bouchons et couvercles. Ces dĂ©chets peuvent atteindre les plages de plus de deux façons : soit en n’Ă©tant pas correctement recyclĂ©s et en Ă©tant transportĂ©s par les eaux de pluie vers les Ă©gouts, les rivières et les ruisseaux et en finissant dans l’ocĂ©an, soit en Ă©tant dĂ©posĂ©s directement sur les plages elles-mĂŞmes par les visiteurs.

L’immersion en mer des navires

Les rejets accidentels ou intentionnels des navires de plaisance et commerciaux commencent dans l’ocĂ©an ou la mer, mais beaucoup finissent sur les plages, affectant diffĂ©rents Ă©cosystèmes. Les rejets gĂ©nĂ©rĂ©s par les bateaux comprennent notamment les dĂ©chets alimentaires, le matĂ©riel de pĂŞche (filets, cordes, etc.), les eaux de ballast, les eaux des douches et des Ă©viers ou les peintures antisalissures.

Azote et autres nutriments en excès

Certains nutriments, comme l’azote et le phosphore, sont naturellement prĂ©sents dans les Ă©cosystèmes aquatiques et servent Ă  la croissance des algues et des plantes aquatiques qui, Ă  leur tour, servent de nourriture et d’habitat pour la faune du système. L’excès de ces nutriments se produit sur de nombreuses cĂ´tes et peut ĂŞtre dĂ» aux activitĂ©s humaines et causer des problèmes environnementaux et des effets nĂ©gatifs sur la santĂ© des personnes. L’une des principales sources de cet excès de nutriments sur les plages est l’agriculture, en raison de l’utilisation excessive d’engrais, de fertilisants pour les cultures et de l’Ă©rosion des sols.