Pourquoi il est important de prendre soin de l’eau ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles l’eau est importante pour nous et nous devons donc en prendre soin. En voici quelques-unes, qui montrent Ă©galement pourquoi il est important de s’en occuper.

L’eau est importante pour notre santĂ©

Les mĂ©decins, les scientifiques, les nutritionnistes et autres spĂ©cialistes de la santĂ© recommandent de boire entre un litre et demi et deux litres d’eau par jour, mais pourquoi ? La rĂ©ponse est la suivante : l’eau est l’Ă©lĂ©ment le plus nĂ©cessaire Ă  notre vie. Notre corps est composĂ© de 70 % d’eau, le poids de notre cerveau est constituĂ© Ă  95 % d’eau, notre sang contient 85 % d’eau et nos poumons 90 %. Chaque cellule de notre corps contient environ 70 Ă  80 % d’eau. Mais l’eau a aussi d’autres fonctions que l’hydratation de nos cellules et organes. L’eau est le milieu oĂą se produisent les rĂ©actions chimiques comme dans la fabrication des protĂ©ines, elle est aussi le milieu de transport des ions et des nutriments, elle aide Ă  nettoyer notre corps des toxines en entraĂ®nant nos produits d’excrĂ©tion, elle participe Ă  la digestion, elle rĂ©gule la tempĂ©rature de notre corps et elle remplit d’autres fonctions. Comme nous le voyons, l’eau est essentielle Ă  notre vie car nous sommes en partie de l’eau.

L’eau est rare

Une autre raison pour laquelle il est très important de prendre soin de l’eau est sa raretĂ©. L’eau douce est rare, mais l’eau potable est encore plus rare et n’est pas rĂ©partie de manière Ă©gale sur la planète. Nous vous en disons plus sur ce qu’est l’eau douce et ses caractĂ©ristiques.

Si vous ĂŞtes nĂ© ou vivez dans un pays oĂą l’eau ne manque pas, vous avez de la chance et vous devriez apprĂ©cier, respecter et prendre soin de cette prĂ©cieuse denrĂ©e, car dans d’autres parties de la planète, des gens meurent parce qu’ils n’ont pas accès Ă  l’eau. Depuis les temps anciens, l’eau est une source de conflit car la ou les personnes qui la contrĂ´lent en ont le pouvoir. Jusqu’Ă  prĂ©sent, 343 guerres ont Ă©tĂ© documentĂ©es dans le monde pour l’accès Ă  l’eau et bien d’autres pourraient se produire si nous ne prenons pas soin de l’eau qui nous reste. Le premier conflit remonte Ă  2 500 ans avant J.-C. en MĂ©sopotamie, lorsque le roi de Lagash a construit une sĂ©rie de canaux qui ont dĂ©tournĂ© l’eau du fleuve et l’ont empĂŞchĂ©e d’atteindre la ville d’Umma, l’actuelle Bagdad. Mais aujourd’hui, beaucoup de conflits actuels sont causĂ©s par la mĂŞme raison, voir le cas d’IsraĂ«l, de la Palestine et de la Jordanie, oĂą IsraĂ«l contrĂ´le toutes les sources d’eau, limitant l’accès Ă  celle-ci au reste des pays. Dans le cas de la guerre en Syrie, l’eau a Ă©galement Ă©tĂ© l’une des raisons de la guerre, la sĂ©cheresse et la pauvretĂ© qui en dĂ©coule ont favorisĂ© le soulèvement populaire contre le rĂ©gime du pays. Et il y a bien d’autres conflits comme celui du Nil entre l’Égypte et l’Éthiopie pour la construction d’un barrage Ă  la source du fleuve, ou le cas des centrales hydroĂ©lectriques construites sur le Tigre et l’Euphrate en Turquie qui laissent le reste des pays en aval sans Ă©nergie ni eau, et d’autres cas en Asie de l’Est, en AmĂ©rique latine, en Afrique centrale ou mĂŞme entre les États-Unis et le Mexique. La lutte pour le contrĂ´le de cette ressource montre sans aucun doute que l’eau est très importante.

L’eau dans l’environnement

Si l’eau est importante pour les humains, elle l’est aussi pour tous les autres ĂŞtres vivants. Les plantes ont besoin d’eau pour faire de la photosynthèse et les animaux ont besoin de boire de l’eau comme nous pour s’hydrater et pour que leur organisme puisse remplir le reste de ses fonctions.

Mais pas seulement, l’eau est l’environnement dans lequel vivent de nombreux ĂŞtres vivants comme les animaux, les bactĂ©ries, les plantes, les protozoaires, les champignons, etc. En outre, l’eau contribue Ă  rĂ©guler la tempĂ©rature et le climat de la planète, elle est un puits de CO2 et une source d’oxygène, elle est Ă©galement le moyen de transport qui achemine les nutriments vers toutes les rĂ©gions de la planète afin qu’ils soient utilisĂ©s par tous les organismes et bien sĂ»r, elle est une source d’Ă©nergie. Énergie qui peut ĂŞtre utilisĂ©e pour produire du mouvement, de l’Ă©lectricitĂ© et de la chaleur.

La qualitĂ© de l’eau est Ă©galement importante

Comme nous l’avons vu, l’existence de l’eau et sa quantitĂ© sont très importantes et, par consĂ©quent, il est nĂ©cessaire d’en prendre soin. Mais la qualitĂ© de l’eau est encore plus importante, car boire de l’eau contaminĂ©e peut ĂŞtre pire que ne pas en boire du tout. L’eau insalubre est une source de maladie, d’infection et mĂŞme de mort. Selon l’Organisation mondiale de la santĂ© (OMS), 844 millions de personnes n’ont pas accès Ă  un approvisionnement minimal en eau potable et quelque 2 milliards de personnes boivent de l’eau provenant de sources d’eau potable contaminĂ©es par des matières fĂ©cales. Selon la mĂŞme organisation, l’eau contaminĂ©e peut favoriser l’apparition et la transmission de maladies infectieuses telles que le cholĂ©ra, la diarrhĂ©e, la polio et la dysenterie ou la gastro-entĂ©rite. Avec tout cela, on estime que la contamination de l’eau potable est responsable de plus de 502 000 dĂ©cès par an.

Les humains sont les premiers responsables de la dĂ©gradation de la qualitĂ© de toutes les eaux de la planète. Le rejet d’eaux usĂ©es non traitĂ©es, de polluants tels que les dĂ©chets radioactifs, industriels, de pĂ©trole et d’autres combustibles, d’insecticides et d’engrais, de mĂ©dicaments, d’hormones, de nanoparticules, de plastiques et de tout autre dĂ©chet d’origine artificielle pollue l’eau, cette ressource essentielle sans laquelle nous ne pourrions pas vivre. Par consĂ©quent, si nous voulons vivre sur cette planète, nous devons prendre soin de la quantitĂ© et de la qualitĂ© de nos eaux douces, de surface, souterraines et salĂ©es.

Nous pourrions dire qu’il y a deux raisons principales pour lesquelles nous devons Ă©conomiser l’eau, la première, comme nous l’avons dĂ©jĂ  mentionnĂ©, est que l’eau est rare et la seconde est que nous sommes nombreux Ă  habiter la planète et nous avons besoin d’eau pour vivre.

En ce qui concerne les ĂŞtres humains et l’eau que nous pouvons boire, il est nĂ©cessaire de se rappeler ce qui suit : de toute l’eau qui existe sur la planète, 97% est de l’eau salĂ©e et donc impropre Ă  la consommation humaine. Il reste donc 3 % de la quantitĂ© totale d’eau douce sur la planète. Mais elle n’est pas disponible en totalitĂ©, c’est-Ă -dire que 2,5 % de cette eau se trouve dans les glaciers, dans l’atmosphère, dans le sol ou sous forme d’eau souterraine. Par consĂ©quent, nous n’avons que 0,5% d’eau pour la consommation humaine et si nous comptons sur le fait que cette eau soit Ă©galement potable, le pourcentage est encore plus faible. Ă€ cela, il faut ajouter que les rĂ©serves d’eau et les prĂ©cipitations sont inĂ©galement rĂ©parties sur la planète.

D’autre part, il y a actuellement plus de sept milliards de personnes sur la planète, ce qui signifie que ces 0,5% de l’eau disponible doivent ĂŞtre rĂ©partis entre sept milliards de personnes, etc. Ces deux faits suffisent Ă  penser que nous devons Ă©conomiser l’eau, que vous viviez dans un pays oĂą l’eau est rare ou excĂ©dentaire.

Mais il existe d’autres raisons d’Ă©conomiser l’eau, comme le changement climatique ou la pollution de l’eau. La pollution de l’eau rend de nombreuses sources d’eau indisponibles pour notre consommation et l’eau d’aujourd’hui contient des polluants que nous ne sommes toujours pas en mesure d’Ă©liminer. Il y a quelques centaines d’annĂ©es et aujourd’hui, dans certains pays, la principale cause de mortalitĂ© due Ă  la consommation d’eau contaminĂ©e Ă©tait le manque de purification de l’eau et le dĂ©versement de fèces et d’urine. Les gens mouraient donc d’infections, de diarrhĂ©es et d’autres maladies causĂ©es par des microorganismes pathogènes. Heureusement, surtout ceux d’entre nous qui vivent dans le monde dĂ©veloppĂ© ont rĂ©ussi Ă  combattre ces maladies en dĂ©sinfectant l’eau que nous buvons et en amĂ©liorant l’hygiène et les systèmes sanitaires. Nous expliquons ici les types de traitement des eaux usĂ©es.

Mais maintenant, en plus, nous dĂ©versons dans les eaux toxiques que nous ne pouvons pas Ă©liminer et il existe dĂ©jĂ  des Ă©tudes qui montrent cet impact en trouvant des substances telles que la cafĂ©ine ou les microplastiques dans l’eau du robinet et l’eau en bouteille. Il est Ă©galement important d’Ă©conomiser l’eau pour que l’eau qui reste propre n’acquière pas ces polluants, car comme nous l’avons dit, nous devons aussi nous soucier de la qualitĂ© de l’eau.