Pourquoi la mer Blanche s’appelle-t-elle ainsi ?

La mer Blanche est l’une des mers les plus froides de la planète, avec des tempĂ©ratures allant de 0 Ă  -2ÂşC en hiver et de 12 Ă  15ÂşC en Ă©tĂ©. MalgrĂ© ses basses tempĂ©ratures, c’est une mer qui abrite une grande biodiversitĂ©, c’est pourquoi elle dispose d’une station biologique russe Ă  proximitĂ©.

Pourquoi l’appelle-t-on la mer Blanche et oĂą est-elle situĂ©e ?

Cette mer est situĂ©e dans un grand golfe d’une autre mer, la mer de Barents dans le nord-ouest de la Russie. Cette mer Ă©tait connue par les anciens Vikings sous le nom de Gandvik, que l’on peut traduire par « Baie des serpents ». Aujourd’hui, il est connu sous le nom de Mar Blanco, car sa grande surface reste gelĂ©e pendant la plus grande partie de l’annĂ©e, en raison de ses basses tempĂ©ratures. La mer est bordĂ©e au nord-est par la pĂ©ninsule de Kanin, Ă  l’ouest par la CarĂ©lie et au nord par la pĂ©ninsule de Kola. La superficie de cette mer est d’environ 95 000 km2.

La mer a une profondeur moyenne qui varie entre 50 et 200 mètres, son point le plus profond Ă©tant situĂ© Ă  340 mètres. Quatre grandes rivières se jettent dans ses eaux, ce sont la Mezenov, la Ponoyu, la Kem, l’Onega et la Dvina au nord.

La mer Blanche compte quatre grands golfes ou baies Ă  l’intĂ©rieur : un dans sa partie la plus extĂ©rieure, la baie de Menzen situĂ©e Ă  l’est, et trois dans sa partie intĂ©rieure, au sud-est la baie de Dvina, au sud le golfe d’Onega et au nord-ouest le golfe de Kandalakcha. Il y a Ă©galement plusieurs Ă®les Ă  l’intĂ©rieur du pays, les plus grandes Ă©tant l’Ă®le de MorzhĂłvets et les Ă®les de Solovetsky, qui ont Ă©tĂ© dĂ©clarĂ©es patrimoine de l’UNESCO.

Pourquoi la mer Blanche s'appelle - Pourquoi elle s'appelle la mer Blanche et où elle est située

Le sommet de la mer Blanche

Comme nous l’avons mentionnĂ© prĂ©cĂ©demment, la tempĂ©rature de cette mer fluctue entre 0 ÂşC et -2 ÂşC pendant l’hiver et, Ă  la place, entre 12 ÂşC et 15Âş C pendant l’Ă©tĂ©.

La mer est couverte par une glace la majeure partie de l’annĂ©e. La glace n’est pas seulement une source de chaleur, mais surtout en hiver, lorsque la glace augmente Ă  partir d’octobre et forme de grandes plaques ou floes de glace pendant le mois de novembre. Les vents du nord font que ces glaces flottent dans la mer jusqu’Ă  une bonne partie du mois de juin. De mai Ă  aoĂ»t, on observe une augmentation de plusieurs degrĂ©s de la tempĂ©rature de l’eau, qui peut atteindre 16 ÂşC (maximum) dans la partie centrale du bassin. A 50 mètres de profondeur, les tempĂ©ratures sont proches de 0ÂşC.

Pourquoi la mer Blanche s'appelle - Le pic de la mer Blanche

Salinité et autres minéraux de la mer Blanche

La salinitĂ© de la mer Blanche est liĂ©e Ă  son rĂ©gime hydrologique, car elle reçoit des eaux souterraines et de l’eau de plusieurs rivières et son niveau d’Ă©change d’eau avec la mer de Barents est très faible. La salinitĂ© moyenne de la mer Blanche est d’environ 26 ppm. Dans certains endroits, il est de 18 ppm, atteignant un maximum de 31 ppm Ă  100 mètres.

En ce qui concerne les ressources gĂ©ologiques ou autres ressources minĂ©rales qui existent dans les fonds situĂ©s sous la mer Blanche, nous pouvons souligner qu’elles sont constituĂ©es de matĂ©riaux tels que du sable, du gravier, des coquillages ou des cailloux. D’importants gisements de ferromanganèse ont rĂ©cemment Ă©tĂ© dĂ©couverts sous cette mer.

La biodiversité de la mer Blanche

MalgrĂ© ses eaux froides et son niveau de salinitĂ© Ă©levĂ© par rapport aux autres mers et ocĂ©ans, la mer Blanche abrite une grande diversitĂ© de vie sous ses eaux. Cette mer est exploitĂ©e par de nombreuses espèces d’animaux des rĂ©gions marines qui migrent ici Ă  la recherche d’un refuge, comme les phoques et les phoques tachetĂ©s. On trouve Ă©galement des populations de bĂ©lugas dans ses eaux. La biodiversitĂ© marine est si riche qu’il existe dans son voisinage une grande station biologique oĂą passent des centaines de chercheurs et d’Ă©tudiants tout au long de l’annĂ©e. Ses eaux reprĂ©sentent Ă©galement une source importante pour la pĂŞche, puisque le saumon, la sole, la morue ou le hareng y sont pĂŞchĂ©s.

Par curiosité, la nageuse Natalia Avseenko a plongé dans les eaux froides de la mer Blanche pour nager parmi les bélugas.

Pourquoi la mer Blanche s'appelle - La biodiversité de la mer Blanche