Qu’est-ce qu’un ouragan et comment se forme-t-il ?

De tous les phĂ©nomènes mĂ©tĂ©orologiques qui se forment sur Terre, les ouragans sont probablement l’un des plus grands et des plus violents. Il s’agit d’un système orageux dans lequel intervient une combinaison de diffĂ©rents facteurs tels que la basse pression, le vent ou la pluie.

De EcologĂ­aVerde, nous voulons expliquer en dĂ©tail ce qu’est un ouragan et comment il se forme. En outre, nous discuterons de la manière dont ils sont classĂ©s en fonction de leur intensitĂ© et d’autres facteurs et nous expliquerons certains des cas les plus dĂ©vastateurs qui se sont produits.

Qu’est-ce qu’un ouragan

La vĂ©ritĂ© est que le terme scientifique utilisĂ© pour dĂ©signer certains les Ă©vĂ©nements mĂ©tĂ©orologiques courants est celle de cyclone tropicalqui comprend dĂ©pressions tropicales, tempĂŞtes tropicales et ouragans (uniquement lorsqu’ils ont un noyau chaud et qu’ils atteignent 118 km/h au niveau de la mer).

On les appelle d’abord tropicales car elles proviennent des rĂ©gions intertropicales de la planète (elles prennent naissance au-dessus de l’ocĂ©an Atlantique et de l’ocĂ©an Pacifique oriental) et le terme cyclone dĂ©signe ce type de tempĂŞte ayant un sens de rotation dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’hĂ©misphère nord et dans le sens inverse dans le sud.

Qu'est-ce qu'un ouragan et comment est-il formé - Qu'est-ce qu'un ouragan

Comment les ouragans se forment

Le processus de formation d’un cyclone tropical (tous les diffĂ©rents types se ressemblent) commence avec une tempĂ©rature Ă  la surface de l’ocĂ©an d’au moins 27°C jusqu’Ă  au moins 15°C sous la surface. Les cyclones tirent cette Ă©nergie de la condensation de l’air chaud et humide pour s’Ă©lever au-dessus de la surface de l’ocĂ©an, c’est pourquoi ils ont une noyau d’air chaud. Cette Ă©lĂ©vation de l’air vers les zones plus Ă©levĂ©es de l’atmosphère entraĂ®ne la crĂ©ation d’une zone de « vide d’air » Ă  la surface la plus proche de la mer, c’est-Ă -dire une zone de basse pression.

ImmĂ©diatement, cette zone de basse pression ou « air gap » est occupĂ©e par le l’air froid environnantqui, une fois qu’il occupe ce nouvel espace, devient chaleureux et Ă©difiant. Lorsque l’air plus chaud monte, crĂ©ant des zones de « vide d’air » près de la surface, l’air environnant tourne autour de lui pour rĂ©occuper cette zone de « vide d’air » et le cycle reprend.

Pendant ce temps, l’air chaud qui s’est Ă©levĂ© se refroidit et forme des nuages. Cela crĂ©e un système de nuages et d’air qui tourne, grâce Ă  la chaleur de l’ocĂ©an et de l’eau qui s’Ă©vapore de la surface, et au centre de ce système, l’air forme une circulation plus calme et Ă  basse pression. Cependant, ces systèmes sont affaiblis lorsqu’ils touchent la terre, car ils ne peuvent plus utiliser le L’Ă©nergie des ocĂ©ans tempĂ©rĂ©smais quand ils dĂ©barquent sont très dĂ©vastateurs jusqu’Ă  ce qu’ils disparaissent.

C’est ainsi que se forment les cyclones tropicaux qui, lorsqu’ils atteignent 118 km/h, sont appelĂ©s ouragans et peuvent mĂŞme atteindre plus de 250 km/h.

Dans quelles catégories est classé un ouragan

Les ouragans sont classĂ©s en 5 catĂ©gories en fonction de l’intensitĂ© de leurs vents, des effets des vagues et de leur capacitĂ© Ă  produire des inondations. Ce sont les diffĂ©rentes catĂ©gories d’ouragans :

  • CatĂ©gorie 1 : vents entre 118 et 153 km/h, mais capacitĂ© minimale Ă  produire des dĂ©gâts au sol
  • CatĂ©gorie 2 : vents entre 154 et 177 km/h, avec une capacitĂ© modĂ©rĂ©e Ă  produire des dĂ©gâts.
  • CatĂ©gorie 3 : vents entre 178 et 209 km/h, avec une capacitĂ© de dĂ©gâts importants.
  • CatĂ©gorie 4 : vents entre 210 et 250 km/h, avec une extrĂŞme capacitĂ© Ă  produire des dĂ©gâts.
  • CatĂ©gorie 5 : vents de plus de 250 km/h, avec une capacitĂ© catastrophique Ă  produire des dĂ©gâts.

Les ouragans les plus dĂ©vastateurs de l’histoire

Il convient de noter que les ouragans les plus catastrophiques de l’histoire ne doivent pas nĂ©cessairement ĂŞtre les vents les plus rapides, il faut Ă©galement tenir compte de leurs impacts en fonction de l’environnement et des zones qu’ils traversent.

Bien qu’il n’y ait pas de consensus sur la question de savoir quel a Ă©tĂ© le pire ouragan de l’histoire, si l’on considère les chiffres des dĂ©cès, le pire a sans aucun doute Ă©tĂ© Le grand ouragan de 1780 ou l’ouragan San Calixto qui a causĂ© la perte de 22 000 vies dans plusieurs Ă®les des CaraĂŻbes, comme la Martinique et la Barbade.

Si l’on considère le plus grand nombre enregistrĂ©, c’Ă©tait l’ouragan Sandy de l’annĂ©e 2012 avec jusqu’Ă  1 520 kilomètres de diamètre, dĂ©passant ainsi les 1 480 kilomètres du prĂ©cĂ©dent record. Mais aucun de ces deux n’a Ă©tĂ© le plus rapide, mais c’Ă©tait l’ouragan Camillequi a atteint 305 km/h. Cependant, de toutes ces initiatives, celle qui a causĂ© le plus de dommages Ă©conomiques est la fameuse L’ouragan Katrinacomme elle l’a fait en plein milieu de la Nouvelle-OrlĂ©ans. On estime qu’il a causĂ© quelque 108 milliards de dollars de dommages matĂ©riels et plus de 1 800 victimes.

Ce qu'est un ouragan et comment il se forme - Les ouragans les plus dévastateurs de l'histoire

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires Ă  Qu’est-ce qu’un ouragan et comment se forme-t-il ?Nous vous recommandons d’entrer dans notre catĂ©gorie de phĂ©nomènes mĂ©tĂ©orologiques.