Exploitation des ressources naturelles : définition, types et exemples

L’environnement fournit une grande quantitĂ© de ressources naturelles pour le bien-ĂȘtre et la survie des ĂȘtres vivants qui habitent notre planĂšte. C’est ce genre de dispositions qui nous a permis, surtout aux ĂȘtres humains, d’atteindre une meilleure qualitĂ© de vie et aussi de dĂ©velopper de nouvelles technologies, mais nous arrivons Ă  un point oĂč nous sommes trĂšs dĂ©pendants de ces ressources et ne les gĂ©rons pas comme il se doit et, si nous continuons Ă  ce rythme, la nature ne pourra plus nous en donner.

Les ressources naturelles sont des biens et des services qui sont directement extraits de la nature. Elles sont essentielles pour le dĂ©veloppement des ĂȘtres humains et de nombreux autres ĂȘtres vivants, car elles leur fournissent de la nourriture et les aident Ă  obtenir de l’Ă©nergie.

Les ressources naturelles peuvent ĂȘtre classĂ©es en 3 catĂ©gories, dĂ©terminĂ©es par leur capacitĂ© de permutation dans l’environnement.

Des ressources naturelles inépuisables

Il s’agit de ces ressources naturelles qui, quelle que soit la quantitĂ© utilisĂ©e, ne s’Ă©puiseront jamais. En d’autres termes, nous pourrons les utiliser en permanence sans les Ă©puiser. Exemples : la lumiĂšre du soleil, l’air, le mouvement des marĂ©es ou l’Ă©nergie gĂ©othermique.

Nous expliquons ici plus en détail les exemples de ressources naturelles inépuisables.

Ressources naturelles renouvelables

Il s’agit de ressources naturelles qui peuvent ĂȘtre rĂ©gĂ©nĂ©rĂ©es Ă  condition que leur extraction soit faite de maniĂšre durable. En d’autres termes, ce sont des biens et des services qui ont une certaine capacitĂ© de rĂ©gĂ©nĂ©ration et si on les utilise en consĂ©quence, leur utilisation peut ĂȘtre prolongĂ©e pendant une longue pĂ©riode. Mais si, au contraire, on les extrait en grande quantitĂ©, sans mĂȘme Ă©valuer leur capacitĂ© Ă  se rĂ©gĂ©nĂ©rer, elles seront Ă©puisĂ©es indĂ©finiment. Exemples : eau, plantes et arbres (bois, produits agricoles,…), biocarburants, etc.

Ressources naturelles non renouvelables

Il s’agit de ressources dont l’utilisation est limitĂ©e, c’est-Ă -dire qu’une fois utilisĂ©es, elles n’existent plus. Cela est principalement dĂ» au fait qu’ils n’ont pas la capacitĂ© de se rĂ©gĂ©nĂ©rer, ou alors c’est extrĂȘmement lent. Exemples : aquifĂšres, combustibles fossiles (pĂ©trole, gaz naturel et charbon), Ă©nergie nuclĂ©aire, etc.

Exploitation des ressources naturelles : définition, types et exemples - Que sont les ressources naturelles

Le concept de l’exploitation des ressources naturelles est une activitĂ© qui est menĂ©e quotidiennement pour la subsistance et l’amĂ©lioration de notre sociĂ©tĂ©.

La population actuelle de notre planĂšte est de plus en plus confrontĂ©e Ă  un dĂ©sĂ©quilibre Ă©cologique d’une grande ampleur, puisque les activitĂ©s que nous menons pour obtenir selon quelles ressources naturelles, provoquent une grande rĂ©percussion dans la biodiversitĂ© de la planĂšte. Le grand problĂšme ne rĂ©side pas dans l’obtention de ces produits, mais dans la quantitĂ© et la frĂ©quence de leur extraction. Ce terme est communĂ©ment appelĂ© la surutilisation des ressources. C’est une mauvaise gestion qui affecte l’environnement qui nous entoure, et par consĂ©quent aussi la faune et la flore qui l’habitent.

Cela signifie qu’au lieu de procĂ©der Ă  une exploitation durable des biens et services fournis par notre environnement naturel, nous nous consacrons Ă  les extraire de maniĂšre excessive et irresponsable.

On peut donc dire que l’ĂȘtre humain a le don de profiter d’une grande quantitĂ© de matĂ©riaux et de moyens bĂ©nĂ©fiques pour son dĂ©veloppement et sa survie. MalgrĂ© cela, et en dĂ©pit de toutes les avancĂ©es sociales, technologiques et mĂȘme culturelles, nous n’avons toujours pas trouvĂ© le moyen de ne pas endommager l’environnement qui nous offre toutes ces ressources.

L’exploitation des ressources naturelles est prĂ©sente dans la plupart des activitĂ©s qui sont menĂ©es quotidiennement pour la subsistance et l’amĂ©lioration de notre sociĂ©tĂ©. MalgrĂ© cela, la plupart des pratiques actuelles ne sont pas du tout durables avec l’environnement ou sa capacitĂ© de rĂ©gĂ©nĂ©ration, car les ressources naturelles sont surexploitĂ©es.

Nous, les humains, nous consacrons Ă  l’obtention de ces ressources en grandes quantitĂ©s inutiles et mal rĂ©glementĂ©es, en surestimant la capacitĂ© de rĂ©gĂ©nĂ©ration de l’environnement et en augmentant son taux de dĂ©gradation (qui est dĂ©jĂ  trĂšs accĂ©lĂ©rĂ© en raison d’autres pratiques polluantes qui sont Ă©galement effectuĂ©es par les humains).

Le problĂšme est que la grande majoritĂ© de la population ignore la situation actuelle de nombre de nos ressources, ce qui favorise ceux qui les exploitent continuellement parce qu’ils n’ont aucun obstacle Ă  continuer de le faire. En voici quelques types et exemples d’exploitation des ressources naturelles:

DĂ©forestation

Un trĂšs bon exemple de l’exploitation des ressources naturelles, et mĂȘme de leur surexploitation, est celui de la l’abattage des arbres et des peuplements forestiers. Il s’agissait d’une pratique consistant Ă  extraire certains arbres prĂ©alablement sĂ©lectionnĂ©s pour un usage futur, par exemple pour l’extraction de bois pour les meubles ou les portes. Mais il s’avĂšre que ce type d’exploitation pose un grand problĂšme qui s’Ă©tend Ă  toute la planĂšte, puisque nous sommes arrivĂ©s Ă  un point oĂč nous privilĂ©gions les besoins absurdes avant la survie de la faune et de la flore de certaines zones de grand intĂ©rĂȘt environnemental.

Un cas qui illustre parfaitement cette situation est la dĂ©forestation de l’Amazonie, qui a Ă©tĂ© rĂ©duite de plus de moitiĂ© au cours des vingt derniĂšres annĂ©es grĂące Ă  l’intĂ©rĂȘt que nous portons Ă  ses bois exotiques (acajou, quebracho, cuangare, sajo, etc.). En effet, bien qu’il existe un certain quota d’extraction d’arbres par an, la plupart ne le respectent pas et coupent plus qu’ils ne le devraient, vendant le bois restant sur un marchĂ© noir. Mais la surexploitation des forĂȘts ne se fait pas seulement Ă  cause de leur intĂ©rĂȘt pour le bois, mais il y a des cas oĂč une grande quantitĂ© de masse forestiĂšre de grand intĂ©rĂȘt Ă©cologique est coupĂ©e, pour planter des cultures avec une grande incitation Ă©conomique. Un bon exemple est celui des forĂȘts subtropicales d’Asie du Sud-Est, oĂč les forĂȘts sont remplacĂ©es par des plantations de palmiers, dont l’huile est ensuite extraite et utilisĂ©e dans une grande quantitĂ© de produits quotidiens. La plupart de ces forĂȘts abritent un grand nombre d’animaux, d’insectes, de plantes et de nombreuses autres crĂ©atures vivantes endĂ©miques Ă  cette rĂ©gion, mais les humains les dĂ©truisent chaque jour davantage par pure cupiditĂ©.

PĂȘche

Autre exemple de l’exploitation des ressources naturelles est la pĂȘche. C’est une activitĂ© qui remonte Ă  l’AntiquitĂ©, tout comme la chasse. Mais depuis une vingtaine ou une trentaine d’annĂ©es, les stocks de poissons de nos mers et ocĂ©ans diminuent Ă  des niveaux vraiment inquiĂ©tants, et cela est principalement dĂ» Ă  la surpĂȘche que nous pratiquons. Ainsi, cette offre de ressources est devenue ce que nous appelons habituellement la surpĂȘche. Les poissons les plus touchĂ©s sont la lotte, le thon, l’anchois, la sardine, le cabillaud et le merlu, parmi beaucoup d’autres. La plupart des espĂšces en dĂ©clin sont directement consommĂ©es, mais beaucoup sont Ă©galement menacĂ©es en raison de la production d’aliments pour animaux ou comme aliments frais pour d’autres poissons dans les piscicultures. Le fait que les populations marines s’effondrent est une Ă©volution trĂšs prĂ©occupante, Ă  laquelle nous devrions rĂ©agir et commencer Ă  rĂ©glementer plus strictement les quotas de pĂȘche, car ceux qui sont actuellement en vigueur ne sont pas strictement respectĂ©s. Si nous continuons Ă  ce rythme, il est trĂšs probable que dans moins de 20 ans, beaucoup des espĂšces mentionnĂ©es ci-dessus auront disparu, et avec une prĂ©vision de 50 ans de plus, le reste.

Autres types d’exploitation des ressources naturelles

Il existe bien d’autres ressources naturelles que les humains exploitent, telles que les opĂ©rations miniĂšres (par exemple, la mine de diamant de Mir, en Russie), les exploitations pĂ©troliĂšres (par exemple, ceux d’Arabie Saoudite), les fermes aquifĂšres et mĂȘme les exploitations agricoles. Mais la plupart d’entre eux, en raison de l’augmentation de la population et de l’irresponsabilitĂ© humaine, sont surexploitĂ©s et extraits d’une maniĂšre qui les Ă©puisera en peu de temps.

Le fait de gĂ©rer si mal les ressources que la nature nous fournit, endommage gravement notre planĂšte, causant la perte de nombreux ĂȘtres vivants. Si nous continuons Ă  ce rythme, dans quelques annĂ©es, beaucoup de ces ressources auront disparu et l’humanitĂ© devra repenser beaucoup des habitudes que nous avons aujourd’hui.

Exploitation des ressources naturelles : définition, types et exemples - Quels types d'exploitation des ressources naturelles existent et exemples