Les animaux qui changent de couleur

Dans le règne animal, nous pouvons trouver de nombreuses espèces d’animaux capables de modifier leur couleur. Cette capacitĂ©, si frappante pour les ĂŞtres humains, peut avoir chez les animaux diffĂ©rents buts et utilitĂ©s, selon les espèces et leurs objectifs dans chaque situation.

Pourquoi les animaux changent de couleur ?

Pourquoi les animaux changent-ils de couleur ? La vĂ©ritĂ© est qu’il y a quatre raisons principales pour lesquelles diffĂ©rents animaux adoptent cette capacitĂ© :

  • La survie : est la plus courante, et aussi la plus facile Ă  comprendre. Un animal capable d’altĂ©rer sa coloration pour passer inaperçu par mimĂ©tisme avec l’environnement, a beaucoup plus de chances de ne pas ĂŞtre perçu par ses prĂ©dateurs ou ses proies potentielles pour les prendre au dĂ©pourvu. Font Ă©galement partie de cette catĂ©gorie ceux qui ont recours Ă  l’aposĂ©matisme, c’est-Ă -dire qui adoptent des colorations frappantes et stridentes pour dissuader leurs prĂ©dateurs et ennemis.
  • Lecture : De nombreuses espèces ont des rituels d’accouplement qui consistent Ă  attirer l’attention du membre du sexe opposĂ© avec toutes sortes de ressources. La capacitĂ© Ă  changer la couleur du corps est une compĂ©tence prĂ©cieuse lorsqu’il s’agit d’attirer l’attention, et de nombreux animaux l’utilisent effectivement de cette manière.
  • La thermorĂ©gulation : Les diffĂ©rentes couleurs absorbent la lumière Ă  des degrĂ©s diffĂ©rents et donc aussi sa tempĂ©rature. Pouvoir s’assombrir signifie pouvoir se rĂ©chauffer plus rapidement au soleil, tandis qu’ĂŞtre plus clair aide Ă  se refroidir.
  • Communication : Cette mĂ©thode de communication est frĂ©quemment utilisĂ©e par le camĂ©lĂ©on, bien qu’elle ne lui soit pas exclusive. Ses diffĂ©rentes couleurs peuvent reflĂ©ter diffĂ©rentes humeurs ou sensations, telles que la peur ou la vigilance, et c’est donc un moyen de communiquer.

Caméléon (Chamaeleonidae)

Vous ne pouvez pas parler de des animaux aux couleurs changeantes sans commencer par le plus connu d’entre eux, le camĂ©lĂ©on (Chamaeleonidae), Il est prĂ©cisĂ©ment connu pour cette capacitĂ©, bien qu’il soit Ă©galement connu pour ses curieux grands yeux, sa longue langue et ses mouvements lents. Tous les camĂ©lĂ©ons peuvent changer de couleur, bien que les diffĂ©rentes espèces le fassent avec une gamme de couleurs plus ou moins Ă©tendue. Il utilise sa capacitĂ© chromatique Ă  la fois pour se camoufler et pour attirer les femelles et rĂ©guler sa tempĂ©rature, grâce Ă  les chromatophores dans les diffĂ©rentes couches de leur peau.

Seiche (Sepiida)

Le seiche est l’un des mollusques marins que l’on trouve dans divers ocĂ©ans et mers, Ă  des profondeurs d’au moins 200 mètres. Ils ont une peau avec des chromatophores, comme celle des camĂ©lĂ©ons et de nombreux autres animaux avec cette capacitĂ© Ă  changer de couleur. Il s’agit de cellules cutanĂ©es spĂ©cialisĂ©es, qu’elles utilisent pour modifier en très peu de temps les caractĂ©ristiques de la peau de tout votre corps.

Sole (Solea solea)

Les poissons plats sont l’un des plus grands maĂ®tres parmi le camouflage des animaux en utilisant les changements de couleur. Ils ont Ă©voluĂ© pour s’enfouir dans le sable ou se coucher sur le fond, changer la couleur de leurs Ă©cailles et passer inaperçus. La sole commune est l’un de leurs meilleurs exemples de des poissons aux couleurs changeantes.

Vous pourrez y découvrir ces espèces et rencontrer 20 animaux qui se camouflent.

Tortue (Charidotella egregia)

Ce colĂ©optère a des ailes qui couvrent tout son dos et sont gĂ©nĂ©ralement l’or mĂ©tallique. Toutefois, lorsque la tortue des bois (Charidotella egregia) est en situation de stress ou face Ă  des Ă©vĂ©nements qui modifient son Ă©tat, comme lorsqu’il se reproduit ou se sent menacĂ©, ses ailes changent complètement de couleur et se transforment en rouge vif.

Anolis américain (Anolis carolinensis)

Ce reptile a son origine dans les territoires des États-Unis, bien qu’il soit aujourd’hui Ă©tendu au Mexique et Ă  certaines Ă®les voisines. Elle est typique des zones boisĂ©es et des prairies, et a tendance Ă  choisir une vie d’arbre ou de rocher. L’Anolis amĂ©ricain (Anolis carolinensis) Il possède Ă©galement des chromatophores, qui lui permettent de passer de sa couleur d’origine vert vif Ă  brun ou brun foncĂ© face Ă  des situations menaçantes.

Renard arctique (Vulpes lagopus)

La peau n’est pas la seule ressource disponible pour changer de couleur : le pelage peut Ă©galement le faire, bien qu’il change lentement et n’a rien Ă  voir avec les cormatophores. Plusieurs mammifères font usage de cette capacitĂ©, comme le Renard arctique (Vulpes lagopus). Pendant la saison chaude son pelage est gris ou brun mais quand il s’agit de la neige dans les mois froids, change son manteau pour un blanc qui lui permet de se fondre dans le manteau de neige.

Poulpe mime (Thaumoctopus mimicus)

L’impressionnant pieuvre mime (Thaumoctopus mimicus) est l’un des meilleurs pour se faire passer pour les autres. Son corps totalement souple et sa grande intelligence lui permettent de prendre la forme d’autres animaux et c’est aussi capable de changer de couleur pour faire le costume parfait. Il est capable d’imiter jusqu’Ă  20 espèces diffĂ©rentes telles que les crabes, les mĂ©duses et les raies manta et vit dans les eaux de l’Australie et de certains pays asiatiques.

Araignée de mer jaune (Misumena vatia)

C’est l’une des petites arachnides dont la longueur ne dĂ©passe pas 1 cm, ce qui est typique de l’AmĂ©rique du Nord. Les araignĂ©es jaunes du crabe changent de couleur Ă  des tons blancs et jaunes avec des motifs diffĂ©rents, pour s’adapter Ă  la coloration des fleurs dans lesquelles il se trouve habituellement pour la chasse.

Grenouille arboricole du Pacifique (Pseudacris regilla)

La Grenouille arboricole du Pacifique (Pseudacris regilla) est une grenouille nord-amĂ©ricaine, qui grimpe aux arbres grâce aux ventouses de ses pattes, est capable de changer de couleur pour se fondre dans la masse avec l’environnement ou rĂ©guler leur tempĂ©rature, un processus qu’ils sont capables d’accomplir en une Ă  deux minutes.

Hippocampe (Hippocampus)

Il existe plusieurs espèces des hippocampes ou Hippocampe qui a rĂ©ussi Ă  maĂ®triser le changement de la couleur de la peau grâce aux chromatophores. Lorsqu’elles sont confrontĂ©es Ă  des menaces ou Ă  d’autres types de stimuli, par exemple dans leur phase de parade nuptiale, ces espèces marines sont capables de changer de couleur, Ă  une vitesse qui dĂ©pend de la puissance du stimulus.