Pourquoi la tortue caouanne est en danger ?

Pourquoi la tortue caouanne est en danger

La tortue caouanne (Caretta caretta), cayume ou cabezona est une tortue appartenant à la famille des Cheloniidae, présente dans les océans Pacifique, Indien, Atlantique et Méditerranée. Actuellement, il existe plusieurs facteurs de risque, tant anthropiques que naturels, qui mettent en danger leur existence et expliquent le déclin actuel de leurs populations.

Caractéristiques de la tortue caouanne

Avant d’expliquer pourquoi cette importante espĂšce est en danger d’extinction, examinons quelques caractĂ©ristiques de la tortue caouanne:

  • C’est la plus grande espĂšce de tortue de la famille des Cheloniidae et elle se caractĂ©rise par une grande tĂȘte et une mĂąchoire trĂšs forte, ainsi qu’une carapace brun rougeĂątre sur la face dorsale et jaune sur la face ventrale.
  • Elle est carnivore et joue un rĂŽle Ă©cologique important dans les Ă©cosystĂšmes marins qu’elle occupe, se nourrissant de divers invertĂ©brĂ©s (mollusques et crustacĂ©s) et altĂ©rant les fonds marins en recherchant des proies dans les sĂ©diments. De plus, sa coquille sert de lieu d’adhĂ©rence pour de nombreux animaux et plantes incrustĂ©s.
  • L’Ăąge de la maturitĂ© sexuelle de cette espĂšce se situe entre 10 et 37 ans. Les femelles pondent des Ɠufs en moyenne 3 Ă  5 fois par saison de frai (sur une pĂ©riode de 12 Ă  23 jours), laissant 40 et 190 Ɠufs dans chaque nid. Elles frayent toujours au mĂȘme endroit, qui coĂŻncide avec le lieu de naissance. Il faut gĂ©nĂ©ralement deux ou trois ans avant qu’elles ne se reproduisent Ă  nouveau.
  • Elle est largement rĂ©pandue dans les eaux cĂŽtiĂšres des rĂ©gions subtropicales et tempĂ©rĂ©es. C’est l’espĂšce de tortue la plus commune en MĂ©diterranĂ©e et elle niche sur les cĂŽtes de la GrĂšce, de la Turquie, d’IsraĂ«l ou de la Libye. Elles sont les agences de migration et parcourent de longues distances en suivant de grands courants chauds comme le Gulf Stream ou le courant de Californie.
  • Elle est particuliĂšrement vulnĂ©rable aux prises accessoires dans les filets et les lignes de pĂȘche dans les pĂȘcheries du monde entier.

Pourquoi les tortues caouannes sont en danger – causes ?

La tortue caouanne est inscrite sur la liste rouge des espĂšces menacĂ©es et a Ă©tĂ© classĂ©e par l’IUCN comme « vulnĂ©rable ». Elle figure Ă©galement sur la liste des animaux menacĂ©s d’extinction de la directive « Habitats », en plus des conventions de Barcelone et des espĂšces migratrices. Les causes qui expliquent pourquoi la tortue caouanne est en danger sont :

  • La pression touristique : Les zones de ponte en MĂ©diterranĂ©e sont soumises Ă  une Ă©norme pression cĂŽtiĂšre et touristique, surtout en Ă©tĂ©, au moment du frai, ce qui affecte le succĂšs de la reproduction de l’espĂšce.
  • Prises accessoires : L’utilisation de certains engins de pĂȘche tels que les chaluts, les filets dĂ©rivants, les palangriers et les lignes de pĂȘche verticales est fortement associĂ©e Ă  la mort de milliers de tortues caouannes chaque annĂ©e. Les prises accessoires sont la principale cause du dĂ©clin des populations de tortues caouannes dans le monde, avec un dĂ©clin pouvant atteindre 40 % dans les populations du sud de la Floride (zone de nidification de l’Atlantique) au cours de la derniĂšre dĂ©cennie. Vous pouvez en apprendre davantage sur ce qu’est le chalutage dans cet autre article de EcologyGreen.
  • La chasse Ă  la tortue : La tortue caouanne est chassĂ©e pour sa viande et sa peau. La pression de chasse Ă  laquelle elles sont soumis les a amenĂ©s Ă  ĂȘtre protĂ©gĂ©s en plusieurs endroits, bien que ces mesures de protection ne soient pas toujours efficaces et que cela continue d’ĂȘtre l’une des principales menaces pour le rĂ©tablissement des populations de cette espĂšce. Les Ɠufs de tortue caouanne sont Ă©galement soumis Ă  une soustraction Ă  des fins culinaires.
  • Pollution de l’environnement marin : Chaque annĂ©e, un grand nombre de tortues caouannes s’empĂȘtrent dans des dĂ©bris marins ; les filets de pĂȘche, les cordes ou les plastiques jetĂ©s au rebut causent des blessures graves et mĂȘme la mort de l’animal. En outre, en raison de l’omniprĂ©sence de la pollution marine, les tortues caouannes entrent en contact avec des matĂ©riaux plastiques (tels que des ballons, des sacs ou des fragments) et les ingĂšrent en les prenant pour de la nourriture, ce qui peut entraĂźner la mort de l’animal ou affecter sa capacitĂ© de reproduction. Cet article sur les actions humaines qui dĂ©truisent les mers peut vous aider Ă  en Ă©viter certaines.
  • Perte et dĂ©gradation de l’habitat : La dĂ©gradation des plages par la construction de jetĂ©es pour prĂ©venir l’Ă©rosion, l’augmentation de l’activitĂ© humaine ou la pollution lumineuse mettent Ă©galement en danger les espĂšces.
  • Changement climatiqueLe succĂšs et la viabilitĂ© des jeunes de l’espĂšce dĂ©pendent de l’environnement dans lequel elles sont incubĂ©es, y compris des aspects tels que le climat local et ses changements (tempĂ©rature de l’air, prĂ©cipitations, etc.). Avec l’augmentation des tempĂ©ratures mondiales, certaines plages de nidification dans des zones plus tropicales verront le succĂšs de la production des Ă©closeries nettement diminuer. Jetez un coup d’Ɠil Ă  cet article sur les effets du changement climatique sur la biodiversitĂ©.
Pourquoi les tortues caouannes sont en danger - Pourquoi les tortues caouannes sont en danger - causes

Comment Ă©viter l’extinction de la tortue caouanne ?

AprĂšs avoir compris pourquoi la tortue caouanne est en danger, nous nous penchons sur ce qui peut ĂȘtre fait pour renverser la vapeur. Voici les mesures pour Ă©viter l’extinction de la tortue caouanne :

  • Protection des frayĂšres et de leurs habitats : L’importance de protĂ©ger les plages de nidification en rĂ©duisant la pollution lumineuse et en sĂ©curisant la zone, car les lumiĂšres peuvent dĂ©sorienter les femelles et les jeunes. Il est Ă©galement important de garder les plages propres et de les dĂ©barrasser de tout obstacle (comme les parasols ou les chaises longues), ainsi que de combler les trous dans le sable pour les tortues ou de tomber dedans et d’Ă©viter de rouler sur la plage, car cela pourrait empĂȘcher les femelles de pondre leurs Ɠufs ou d’infliger des dommages aux nids et aux jeunes qui Ă©mergent.
  • RĂ©duction des prises accessoires : Les dispositifs d’exclusion des tortues (TED) sont utilisĂ©s dans certains pays et sont installĂ©s dans les engins de pĂȘche pour rĂ©duire les prises accessoires.
  • Mise en place d’un rĂ©seau de zones protĂ©gĂ©es : les gouvernements et les organisations de conservation doivent concevoir des zones de protection reprĂ©sentatives dans des endroits comme la MĂ©diterranĂ©e, l’Afrique du Sud, Madagascar et l’Australie, entre autres.
  • RĂ©duction de la pollution marine : Moins il y a de dĂ©bris marins, moins il y a de chances que les tortues les ingĂšrent et/ou y soient piĂ©gĂ©es. Pour ce faire, vous pouvez participer Ă  des Ă©vĂ©nements pour collecter et nettoyer la cĂŽte, rĂ©duire la consommation de plastiques, pratiquer le recyclage, etc. Pour en savoir plus sur ce sujet trĂšs important, consultez l’article suivant sur la pollution marine : causes et consĂ©quences.
  • Programmes de gestion et de conservation : Le Service national des pĂȘches marines (NOAA) aux États-Unis se consacre Ă  la rĂ©cupĂ©ration et Ă  la conservation des tortues de mer par la promulgation de lois nationales et locales visant Ă  les protĂ©ger, la coopĂ©ration internationale dans la mise en Ɠuvre de mesures de conservation et l’Ă©tablissement d’accords internationaux, ainsi qu’en proposant des changements dans les pratiques de pĂȘche.
  • La recherche scientifique : le financement de projets de recherche sur la biologie, le comportement et l’Ă©cologie des tortues caouannes est nĂ©cessaire pour Ă©clairer les dĂ©cisions en matiĂšre de conservation et amĂ©liorer les efforts de rĂ©tablissement. Ces projets comprennent la surveillance des populations et des Ă©tudes gĂ©nĂ©tiques, de marquage et de capture et de schĂ©mas de migration, ainsi que sur les impacts des changements environnementaux sur l’abondance, la distribution et la dĂ©mographie des tortues. Il convient Ă©galement d’encourager la conception d’Ă©quipements de pĂȘche qui rĂ©duisent au minimum les prises accessoires et de travailler Ă  la mise en place de systĂšmes de surveillance mondiale des stocks existants.
  • Respecter les tortues : Les touristes doivent admirer les tortues Ă  une distance sĂ»re et ne pas les dĂ©ranger ou les nourrir, car cela pourrait affecter leur comportement. Il est Ă©galement important d’avertir les organisations compĂ©tentes si vous voyez des animaux blessĂ©s, Ă©chouĂ©s ou empĂȘtrĂ©s.