Pluies acides : définition, causes et conséquences

Vous voulez savoir ce que sont les pluies acides et leur impact sur la nature ? Il est important de connaître ce type de pluie, car il est étroitement lié à la pollution et à d’autres problèmes similaires dans la nature. Les pluies acides sont formées par la combinaison de l’humidité de l’air avec le dioxyde de soufre, le trioxyde de soufre et les oxydes d’azote, qui se trouvent dans les polluants tels que les produits pétroliers, les déchets et les fumées des usines et des véhicules, etc.=

Qu’est-ce que les pluies acides – définition et causes

Définition des pluies acides

Selon le Dictionnaire de la langue espagnole de l’Académie royale d’Espagne, auquel nous pouvons nous adresser pour savoir ce qu’est une pluie acide et, en fait, la meilleure option pour en connaître la définition stricte, la définition des pluies acides est « la précipitation dans l’atmosphère des émissions industrielles de polluants acides ». Ainsi, on peut la définir comme le mélange de l’eau de pluie avec la pollution de l’environnement ou la pollution de l’air. Il s’agit d’un phénomène atmosphérique qui pose de graves problèmes à la planète, tant pour l’ensemble de la nature que pour les infrastructures artificielles construites par l’homme. Si vous souhaitez en savoir plus sur les raisons de ce phénomène, nous vous les expliquons ci-dessous.

Principales causes des pluies acides

Comme nous l’avons déjà mentionné, les causes des pluies acides sont directement liées à la pollution de l’environnement, on pourrait dire que les causes directes sont les activités humaines par des usines, chauffage, centrales électriques, véhicules qui brûlent des dérivés du pétrole avec du soufre et brûlent également du charbon.

Pluies acides : définition, causes et conséquences - Qu'est-ce que les pluies acides - définition et causes

Comment se forment les pluies acides ?

Maintenant que nous avons éclairci qu’est-ce que les pluies acides ainsi que les principales causes des pluies acides, qu’est-ce qui produit spécifiquement les pluies acides, quels sont leurs composants et comment se forment-elles ? Ce sont là des doutes courants sur ce phénomène atmosphérique, car pour trouver des solutions, il est nécessaire de bien connaître l’origine du problème. Il faut tenir compte du fait que la pluie contient du dioxyde de carbone, ainsi que toute autre forme d’eau environnementale telle que la neige, la glace ou le brouillard. Cela rend cette eau un peu acide en soi, au-dessus d’un pH de 5,6, mais les pluies acides ont un pH de 5 et peuvent atteindre l’un des trois quand il est très acide.

Les pluies acides se forment lorsque l’eau contenue dans l’air, c’est-à-dire l’humidité, entre en contact et se mélangent avec les oxydes d’azote, le dioxyde de soufre et le trioxyde de soufre. Ce sont des gaz qui, avec l’eau, produisent de l’acide sulfurique, de l’acide sulfureux et de l’acide nitrique, rendant la pluie plus acide qu’elle ne l’est déjà et, lorsqu’elle tombe, elle endommage l’environnement dans lequel elle se trouve.

Quels sont les composants des pluies acides

Après avoir connu la définition des pluies acides, leurs causes, leur processus de formation, un seul détail reste à préciser pour mieux comprendre ce problème avant d’aborder les effets et les conséquences des pluies acides sur l’environnement et sur les personnes. Il s’agit de connaître exactement les composantes de base de cette pluie, ce qui permet de mieux la comprendre et facilite quelque peu la recherche de solutions.

Les formules des principaux composants des pluies acides :

  • Eau provenant de l’humidité ambiante : H2O
  • Oxydes d’azote : NOx
  • Dioxyde de soufre : SO2
  • Trioxyde de soufre SO3

Les formules des acides résultant du mélange précédent qui acidifient l’humidité formant la pluie acide elle-même sont les suivantes :

  • Acide sulfurique : H2SO4
  • Acide sulfurique : H2SO3
  • Acide nitrique : HNO3
Pluies acides : définition, causes et conséquences - Quels sont les composants des pluies acides

Effets et conséquences des pluies acides

Combinées à l’humidité ambiante, ces substances se précipitent sous forme de pluies acides, tombant sur la terre, l’eau, les forêts, les bâtiments, etc. et endommageant tout du fait de leur acidité. Par conséquent, les pluies acides détériorent l’environnement.

En outre, les polluants qui sont expulsés par la combustion de produits pétroliers contenant du soufre, de charbon, etc., non seulement polluent l’air et l’humidité de la zone dans laquelle ils sont créés, mais peuvent se précipiter dans le vent. C’est un facteur très important pour le développement de la région, comme on peut le voir sur la carte, que l’on peut voir sur des milliers de kilomètres, avant qu’elle ne se combine avec l’humidité, se transforme en acides et tombe sous forme de précipitations, soit la pluie elle-même, soit la neige, la grêle, le brouillard, etc. Cela signifie que la pollution peut être créée dans une partie du monde, mais que les pluies acides résultant de cette pollution peuvent être précipitées dans une autre partie de la Terre.

Voici les effets et les conséquences des pluies acides nous avons trouvé ce qui suit :

  • Acidification des eaux terrestres, telles que les rivières, les lacs, les mers et les océans Il en résulte de graves dommages pour la vie aquatique et terrestre, car ils ne peuvent pas s’abreuver dans ces eaux ni se nourrir des poissons et autres animaux qui y vivent.
  • Dommages importants à la végétation, dans les zones forestières, les jungles, etc., à la fois directement et indirectement. Ce phénomène atmosphérique acidifié contient des protons qui font descendre certains ions au contact du sol, par exemple le plomb, le zinc, le calcium, le fer ou l’aluminium, ce qui appauvrit le sol et lui fait perdre des éléments nutritifs. La conséquence directe de cette situation est que les plantes souffrent de stress et de carences en nutriments qui les rendent malades, plus vulnérables à l’infection par les parasites et même à la mort. Là où cela se produit, il y a moins de végétation, moins d’habitat et de nourriture pour les animaux et les hommes.
  • Il met fin à la vie des micro-organismes fixateurs d’azote, c’est-à-dire qu’il réduit l’azote de l’environnement.
  • Les pluies acides endommagent et détériorent la surface des matériaux, c’est-à-dire qu’elles ont un effet corrosif sur des matériaux tels que le bois, la pierre et le plastique, entre autres. Par exemple, de nombreux bâtiments, monuments et statues ont été touchés par la corrosion du marbre ou du calcaire qui les constitue, car les acides de ces pluies peuvent dissoudre le carbonate de calcium, qui fait partie des matériaux de ces constructions.
  • Les acides contenant des sulfates dans ces précipitations provoquent une augmentation de l’effet de serre. Bien qu’il puisse s’agir de petites quantités de sulfate, elles entrent en contact avec certains composants présents dans les zones marécageuses, ce qui augmente la production de méthane par les méthanogènes, les micro-organismes qui les produisent naturellement.

En bref, les pluies acides appauvrissent les sols, les plantes et les eaux, nuisent à la vie aquatique, terrestre et aérienne et sont liées à l’effet de serre.

Solutions pour les pluies acides

Après avoir connu ce que c’est, les causes et les conséquences des pluies acides, nous devons réfléchir aux solutions. Quelles mesures peuvent être prises pour réduire les pluies acides ? C’est une question que nous nous posons depuis les années 80, lorsque la prise de conscience de ce problème a commencé à se développer et que des solutions ont été recherchées par le biais de traités et de lois dans le but de réduire la pollution et, par conséquent, l’acidité des précipitations et d’autres problèmes environnementaux.

Voici quelques solutions qui répondent à la question de savoir comment réduire l’impact et comment éviter les pluies acides. L’objectif principal est de réduire les émissions des polluants qui causent le problème :

  • Réduire autant que possible les niveaux de soufre et d’azote dans les émissions des usines, des systèmes de chauffage, des véhicules, etc., en utilisant de nouvelles technologies qui contribuent à contrôler ces émissions et en recourant de plus en plus aux énergies renouvelables.
  • Encourager l’utilisation de véhicules de transport privés, commerciaux, gouvernementaux et publics au gaz naturel, à l’électricité et autres options alternatives.
  • Installer un convertisseur catalytique à trois voies dans les véhicules, ce qui contribue à réduire les émissions nocives.
  • Réduire la consommation d’électricité dans la maison, par exemple en ne laissant pas les lumières allumées ou en utilisant des chauffages.
  • Réduire l’utilisation de produits chimiques dans les cultures.
  • Ajout de composés alcalins dans les étangs, les lacs et les rivières pour équilibrer le pH
  • La plantation d’arbres.
  • Promouvoir l’éducation sur les problèmes environnementaux et leurs causes, conséquences et solutions.

Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez cet autre article d’EcologyGreen dans lequel nous vous présentons les solutions possibles pour lutter contre les pluies acides.

Pluies acides : définition, causes et conséquences - Solutions pour les pluies acides

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires à Pluies acides : définition, causes et conséquencesNous vous recommandons d’entrer dans notre catégorie Pollution.