Qu’est-ce qu’un typhon et comment se forme-t-il ?

Les typhons sont l’un des phĂ©nomènes naturels les plus impressionnants en raison de la force et du niveau de destruction qu’ils prĂ©sentent. Cependant, lorsqu’il s’agit de la dĂ©finir et de comprendre le processus qui conduit Ă  sa formation, il est encore normal que des doutes surgissent Ă  son sujet. Si vous souhaitez approfondir vos connaissances pour en savoir plus sur ce qu’est un typhon et comment il se forme.

Qu’est-ce qu’un typhon ?

Un typhon est un phĂ©nomène atmosphĂ©rique qui se caractĂ©rise par des pluies abondantes et abondantes, ainsi que par des vents très forts qui peuvent atteindre des vitesses de plus de 200 kilomètres Ă  l’heure dans certains cas. En outre, les typhons ont la particularitĂ© d’adopter une forme circulaire. Les pluies sont donc situĂ©es autour d’un centre oĂą il n’y a pas d’activitĂ© instable, mais autour de celui-ci, les pluies et les vents peuvent s’Ă©tendre sur un rayon de milliers de kilomètres Ă  partir du centre Ă  la fin du typhon.

Cette forme de pluie et de vent a gĂ©nĂ©ralement des consĂ©quences dĂ©sastreuses, et est donc considĂ©rĂ©e comme l’une des catastrophes naturelles existantes, car la violence avec laquelle ce phĂ©nomène tend Ă  tout dĂ©truire sur son passage. L’objectif du projet est de promouvoir le dĂ©veloppement des zones urbaines et naturelles. Cela implique des coĂ»ts Ă©conomiques, Ă©cologiques et personnels importants, puisque la destruction semĂ©e par les typhons anĂ©antit tout ce qui croise leur chemin.

Qu'est-ce qu'un typhon et comment se forme-t-il - Qu'est-ce qu'un typhon

Comment se forme un typhon ?

Ce qu’il faut garder Ă  l’esprit, c’est que les typhons ne peuvent se former que dans les ocĂ©ans d’eau chaude. Pour cette raison, leur prĂ©sence est limitĂ©e dans les zones tropicales de la planète. Le processus par lequel un cyclone se forme commence par l’Ă©vaporation rapide d’une grande quantitĂ© d’eau de l’ocĂ©an. Cette eau chaude s’Ă©lève vers les couches supĂ©rieures de l’atmosphère en raison des tempĂ©ratures Ă©levĂ©es et, par consĂ©quent, un espace Ă  basse tempĂ©rature est crĂ©Ă© dans l’ocĂ©an. En effet, les nuages qui se forment s’Ă©lèvent si rapidement qu’il se crĂ©e un espace oĂą il y a peu d’air entre l’ocĂ©an et les nuages.

Cet espace sans air absorbe l’air ambiant plus froid, qui entre dans cet espace en forme de spirale. Ă€ son tour, ce nouvel air est chauffĂ© lorsqu’il pĂ©nètre dans la nouvelle zone, ce qui le fait monter et le force Ă  aspirer de l’air plus froid aux extrĂ©mitĂ©s de la formation des nuages, ce qui facilite encore le processus.

Ainsi, lorsque les nuages d’origine se refroidissent, ils commencent Ă  Ă©vacuer l’eau en mĂŞme temps que les vents qui se forment pour aspirer l’air par les extrĂ©mitĂ©s augmentent, provoquant la formation complète du typhon, qui tourne autour d’un centre oĂą il y a immobilitĂ© et absence de prĂ©cipitations.

Les typhons ne restent pas statiques dans une zone particulière, mais se dĂ©placent vers l’ouest et, lorsqu’ils atterrissent, ils perdent peu Ă  peu leurs forces car ils n’ont plus l’ocĂ©an pour rĂ©cupĂ©rer leur Ă©nergie et leur approvisionnement en eau. Mais en attendant, il faut gĂ©nĂ©ralement plusieurs jours complets, ce qui n’empĂŞche pas leur force destructrice d’ĂŞtre aussi dĂ©vastatrice.

Qu'est-ce qu'un typhon et comment il se forme - Comment un typhon se forme

Typhons, ouragans et cyclones… en quoi sont-ils diffĂ©rents ?

L’un des problèmes que pose le fait de parler de typhons est que, dans de nombreux cas, il y a des gens qui ne savent pas comment les distinguer d’autres phĂ©nomènes tels que les ouragans et les cyclones. En fait, ce n’est pas surprenant, puisque la seule diffĂ©rence entre typhons, ouragans et cyclones est l’espace dans lequel elles se dĂ©roulent, puisqu’il s’agit du mĂŞme phĂ©nomène atmosphĂ©rique.

Ainsi, lorsque nous parlons des typhons, la rĂ©fĂ©rence est celle qui a Ă©tĂ© gĂ©nĂ©rĂ©e dans le Pacifique occidental et qui touchent principalement la rĂ©gion orientale de l’Asie, avec un impact lorsqu’ils atterrissent avec des pays comme la CorĂ©e, le Japon ou la Chine.

Dans le cas des cyclones, il s’agirait de ceux produits dans l’ocĂ©an Indien. Ce sont les phĂ©nomènes qui touchent le plus frĂ©quemment des pays comme l’Inde, le Sri Lanka et les Maldives.

Enfin, dans le cas des ouragans, le terme « enfants » désigne ceux qui ont tendance à être formés à la fois dans les Océan Atlantique Sud comme dans la zone la plus proche de la mer des Caraïbes, et qui touchent particulièrement Cuba, Haïti, Saint-Domingue et les États-Unis.